Footofeminin.fr : le football au féminin

Eliminatoires Coupe du Monde U20 (AmSud) - Brésil, Colombie, Paraguay et Venezuela au rendez-vous

Ce lundi s'est achevé la première phase du tournoi qualificatif pour la Coupe du monde des moins de 20 ans qui se déroulera en France en août. Les deux favoris de chaque groupe ont tenu leur rang et ce sont donc le Brésil, la Colombie, le Paraguay et le Venezuela qui s'affronteront pour obtenir les deux billets pour la Bretagne. Un casting sans surprise, et identique à celui du dernier tournoi des moins de 17 ans, qui confirme l'avance prise par ces nations sur le plan continental.



Comme d'habitude, cette première phase a soumis les organismes à un rude traitement, puisque les dix équipes ont disputé quatre matches en neuf jours, et pour quatre d'entre elles, en sept jours. Un rythme auquel les joueuses du continent sont habituées, conséquence du peu de membres de la plus petite confédération FIFA (10), mais qui ne permet pas la moindre baisse de régime pour espérer la qualification.

Avant de revenir sur cette copieuse première phase et ses quarante matches disputés en dix jours, un fait à déplorer : malgré l'importance du tournoi, ni les fédérations, ni la CONMEBOL n'ont proposé de retransmissions, un fait à souligner alors que le football féminin se développe au niveau mondial et que l'Amérique du Sud montre des signes positifs. Dans la précipitation, des médias locaux ont pris le relais (des radios avaient cependant déjà annoncé suivre le tournoi), et tous les matches ont finalement été diffusés. Une bonne chose, malgré la piètre qualité de ces live Facebook...

Groupe A : Paraguay et Colombie terminent en tête

Les Paraguayennes réalisent le sans-faute
Les Paraguayennes réalisent le sans-faute
La « finale » annoncée de ce premier tour dans le groupe A était également le match inaugural du tournoi, opposant les deux futurs qualifiés pour le groupe final. Une rencontre dont est sorti largement vainqueur le Paraguay, même si le score (6-1) ne reflète pas complètement la physionomie du match. Avec un programme de quatre matches en sept jours, la Colombie -qui avait ouvert le score- a fini par lâcher prise après le but du 3-1 paraguayen -synonyme de coup du chapeau pour Jessica Martinez-, et encaissé trois nouveaux buts dans les dernières minutes de la rencontre. Le Paraguay allait enchaîner avec trois victoires sans trembler face au pays-hôte, l'Équateur (2-0), au Pérou (4-1) et l'Argentine pour terminer (3-0), alors que le Paraguay et la Colombie avaient déjà validé leur qualification. La Colombie de son côté a bien rebondi après sa large défaite initiale en battant largement l'Équateur (4-1) et le Pérou (9-0), et si une erreur de sa gardienne a relancé le suspens contre l'Argentine après l'heure de jeu, la gardienne adverse a rendu l'avantage aux Colombiennes à dix minutes de la fin du match, qui ont inscrit un dernier but sur penalty à la 89e minute pour rejoindre officiellement le Paraguay au deuxième tour.

L'Équateur, l'Argentine et le Pérou ont chacun remporté un match. Collectivement moins fortes, malgré une volonté claire de ne jamais baissé les bras, ces équipes ont évolué un ton en-dessous des deux qualifiés, et n'ont pas pu se reposer sur des individualités capables de faire la différence à n'importe quel moment. La Colombie et le Paraguay, plus forts collectivement, disposent également de joueuses telles qu'Angie Castañeda pour la Colombie (neuf buts), dont les qualités et la technique rappellent sa compatriote Lady Andrade avec un profil plus porté vers le but (elles ont toutes les deux été championnes du premier championnat colombien avec Santa Fe il y a quelques mois), ou encore Jessica Martinez (sept buts), très adroite devant les cages adverses, mais également capable d'évoluer sur l'aile avec succès pour servir ses coéquipières sur un plateau. Ces deux joueuses, déjà à leur avantage à l'échelon inférieur, confirment année après année les espoirs placés en elles, et elles ont les qualités pour porter leur équipe en France lors du groupe final.

Tous les matches à « l’Estadio Olímpico » de Riobamba

Classement :
1. Paraguay, 12 pts (15-2), 2. Colombie, 9 pts (17-8), 3. Equateur, 3 pts (4-8), 4. Argentine, 3 pts (4-9), 5. Pérou, 3 pts (3-16)

Samedi 13 janvier 2018
COLOMBIE-PARAGUAY : 1-6 (1-2)
Arbitre : Emikar Calderas (Venezuela)
Buts : Angie Castañeda 19' ; Jessica Martínez 21', 32', 58', 90', Rosa Miño 84', Fabiola Sandoval 88'

ÉQUATEUR-ARGENTINE : 1-2 (1-2)
Arbitre : Dione Rissios (Chili)
Buts : Josselyn Espinales 16’ ; Juliana Berardo 10’, 44’

Lundi 15 janvier 2018
ARGENTINE-PÉROU : 1-2 (1-2)
Arbitre : Nadia Fuques (Uruguay)
Buts : Justina Morcillo 16’ ; Sandra Arevalo 10’, Michelle Paredes 28’

ÉQUATEUR-COLOMBIE : 1-4 (0-2)
Arbitre : Shirley Cornejo (Bolivie)
Buts : Justin Cuadra 74’ ; Maireth Pérez 3’, Natalia Acuña 19’, 64’, Angie Castañeda 69’

Mercredi 17 janvier 2018
COLOMBIE-PÉROU : 9-0 (5-0)
Arbitre : Rejane Caetano (Brésil)
Buts : Angie Castañeda 9', 17', 30', 50', 57', Maireth Pérez 12', Manuela Venegas 23', Vivian Acosta 78', Laura Barreto 84'

ÉQUATEUR PARAGUAY : 0-2 (0-2)
Arbitre : Nadia Fuques (Uruguay)
Buts : Fabiola Sandoval 28', Lice Chamorro 44'

Vendredi 19 janvier 2018
PARAGUAY-PÉROU : 4-1 (0-0)
Arbitre : Dione Rissios (Chili)
Buts : Jessica Martínez 52', 57', Fanny Godoy 62', 70' ; Michelle Paredes 86'

COLOMBIE-ARGENTINE : 3-1 (1-0)
Arbitre : Emikar Calderas (Venezuela)
Buts : Angie Castañeda 42', 89', Melissa Rivas 81' ; Juliana Berardo 65'

Dimanche 21 janvier 2018
ARGENTINE-PARAGUAY : 0-3 (0-2)
Arbitre : Rejane Caetano (Brésil)
Buts : Fabiola Sandoval 19', Jessica Martínez 24', Dahiana Bogarín 61'

PÉROU-ÉQUATEUR : 0-2 (0-1)
Arbitre : Sirley Cornejo (Bolivie)
Buts : Marthina Aguirre 19', Ana Paladines 65'

Groupe B : le Brésil devant le Venezuela

Aucun but encaissé pour le Brésil
Aucun but encaissé pour le Brésil
Respectée dans le groupe A, la hiérarchie l'a également été dans le groupe B, plus relevé. Le Brésil s'est montré sérieux remportant ses quatre rencontres et a terminé cette première phase sans encaisser le moindre but. Le Chili (3-0), le Venezuela (2-0), l'Uruguay (3-0), et dans un dernier match sans enjeu, la Bolivie (5-0), n'ont pas fait le poids. Largement favori de ce tournoi dont il a remporté toutes les éditions, le Brésil n'a pas failli, et a pu se reposer sur Geyse notamment pour faire la différence, l'attaquante auriverde inscrivant deux doublés lors des rencontres face au Venezuela et à l'Uruguay après des scores nuls et vierges à la pause.

Ce fut plus compliqué en revanche pour le Venezuela, qui s'est mis au pied du mur tout seul. Son premier match, difficilement remporté face à l'Uruguay (1-0) grâce à l'inévitable Deyna Castellanos, a été suivi d'une défaite logique face au Brésil (0-2). C'est face à la Bolivie que la Vinotinto s'est mise en danger, incapable de l'emporter malgré de multiples opportunités face à l'équipe la plus faible du groupe (1-1). Dans un match décisif pour la qualification face à son concurrent le plus direct, le Chili, le Venezuela a su tenir bon pour son quatrième match en sept jours pour remporter les trois points grâce à un coup franc de Castellanos en début de match (1-0). Si le score ne le montre pas, ce fut pourtant la performance la plus intéressante collectivement de la part de la Vinotinto, qui se repose principalement sur les qualités individuelles de ses joueuses offensives, à commencer par Castellanos, depuis plusieurs années. Cette dernière, replacée au cœur du jeu au milieu du terrain, a permis à son équipe de réaliser une prestation collective plus aboutie, même si cela ne s'est pas reflété au tableau d'affichage.

Parmi les trois autres équipes du groupe, le Chili était un ton au-dessus, insuffisant toutefois pour la qualification. S'il termine la phase de groupe avec seulement trois points au compteur, l'Uruguay a montré de belles qualités défensives face au Venezuela et au Brésil notamment, et pourra retirer du positif de ce tournoi, malgré le sévère 0-4 encaissé face au Chili dans un dernier match sans enjeu. La Bolivie de son côté retiendra son point obtenu de haute lutte face au Venezuela.

Tous les matches à Estadio Olímpico de Ibarra

Classement :
1. Brésil, 12 pts (13-0), 2. Venezuela, 7 pts (3-0), 3. Chili, 6 pts (9-4), 4. Uruguay, 3 pts (3-9), 5. Bolivie, 1 pt (2-14)

Dimanche 14 janvier 2018
VENEZUELA-URUGUAY : 1-0 (1-0)
Arbitre : María Daza (Colombie)
But : Deyna Castellanos 45+2’

BRÉSIL-CHILI : 3-0 (3-0)
Arbitre : Zulma Quiñónez (Paraguay)
Buts : Thais Reiss 8', Brenda Woch 18', Kerolin Ferraz 33'

Mardi 16 janvier 2018
CHILI-BOLIVIE : 5-0 (1-0)
Arbitre : Priscilla Vasquez (Pérou)
Buts : Javiera Grez 19', Rosario Balmaceda 61', Ignacia Vasquez 63', 69', Isidora Olave 88'

BRÉSIL-VENEZUELA : 2-0 (0-0)
Arbitre : Salome Di Orio (Argentine)
Buts : Geyse da Silva Ferreira 50', 60'

Jeudi 18 janvier 2018
VENEZUELA-BOLIVIE : 1-1 (1-1)
Arbitre : Zulma Quiñonez (Paraguay)
Buts : Deyna Castellanos 29’ ; Paola Andía 11’

BRÉSIL-URUGUAY : 3-0 (0-0)
Arbitre : Maria Cornejo (Équateur)
Buts : Geyse da Silva Ferreira 70’, 79’, Valeria Cantuario 76’

Samedi 20 janvier 2018
URUGUAY-BOLIVIE : 3-1 (1-1)
Arbitre : María Daza (Colombie)
Buts : Esperanza Pizarro 12', 70', Karol Bermúdez 88' ; Paola Andia 38'

VENEZUELA-CHILI : 1-0 (1-0)
Arbitre : María Cornejo (Équateur).
But : Deyna Castellanos 9’

Lundi 22 janvier 2018
CHILI - URUGUAY : 4-0 (2-0)
Arbitre : Priscila Vásquez (Pérou)
Buts : Ignacia Vásquez 34', Isidora Olave 43', Javiera Grez 61', Yastin Jiménez 90+2'

BOLIVIE - BRESIL : 0-5 (0-3)
Arbitre : Salomé di Iorio (Argentine)
Buts : Ariadna Borges 6', Martha Andrada 31' c.s.c., Victória Albuquerque 34', Isabella Fernandes 46', Juliana Passari 61'

Le groupe final : Brésil, Colombie, Paraguay, Venezuela

On prend les mêmes et on recommence... le Brésil partira favori de ce groupe final, et c'est en théorie le second ticket que vont se disputer le Paraguay, la Colombie et le Venezuela. dernier, qui a remporté les deux dernières éditions du tournoi chez les moins de 17 ans, voudra faire tomber le Brésil de son trône. Mais la Vinotinto a été la plus décevante des quatre équipes lors de la première phase, et devra se montrer beaucoup plus solide en défense pour espérer rejoindre la France et disputer une seconde Coupe du monde dans la catégorie après 2016. La Colombie et le Paraguay n'ont rien à perdre et joueront également une deuxième participation à l'épreuve. Angie Castañeda et Jessica Martinez devraient se livrer un duel à distance pour décider de la meilleure buteuse du tournoi. Avantage à la Colombienne pour le moment (9 buts à 7), qui pourrait devenir la première joueuse depuis Marta en 2006 à dépasser la barre des dix buts dans le tournoi (14).

PROGRAMME PHASE FINALE

Tous les matches à Estadio Bellavista, Ambato
Les deux premiers qualifiés pour la Coupe du Monde U20 en France

Jeudi 25 janvier 2018
Paraguay - Venezuela
Brésil -Colombie

Dimanche 28 janvier 2018
Brésil - Venezuela
Paraguay - Colombie

Mercredi 31 janvier 2018
Colombie – Venezuela
Paraguay - Brésil

Mercredi 24 Janvier 2018
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :