Footofeminin.fr : le football au féminin

Euro 2013 - L'ANGLETERRE n'a pas dit son dernier mot

L’équipe d’Angleterre est sans doute l’outsider numéro 1 derrière les trois nations favorites (Allemagne, Suède, France). Invaincues en qualification avec 6 victoires et 2 nuls, 22 buts marqués et 2 buts encaissés.



Finaliste en 2009, l'Angleterre n'est pas encore qualifié (photo TD)
Finaliste en 2009, l'Angleterre n'est pas encore qualifié (photo TD)
Elles ont également gagné la Cyprus Cup cette saison en battant le Canada en finale. La création du championnat semi-pro la FA WSL en 2011 permet à la sélection anglaise une préparation accrue aux compétitions puisque les 14 matchs de la saison sont concentrés en deux périodes de huit semaines afin de laisser un maximum de plages disponibles pour les camps d’entrainements de l’équipe nationale. En effet, environ 20 joueuses sont en contrat avec la FA pour £20 000 par an en plus de leur éventuel salaire donné par les clubs.
Au niveau des clubs Liverpool est la seule équipe 100% professionnelle en Angleterre, Chelsea est pro à 50% avec des joueuses étrangères qui s’entrainent tous les jours et les Anglaises qui ont un travail de manière traditionnelle. Les 6 autres équipes font deux entrainements par semaine le mardi et le jeudi.

La jeune garde doit encore s'affirmer

La sélection anglaise est un mixage de très anciennes présentes à l’Euro 2005 qui s’était joué en Angleterre et de quelques nouvelles joueuses de grands talents qui commencent à percer et qui étaient Championnes d’Europe U19 en 2009 telles Moore Nobbs, Bonner, ou encore Duggan, buteuse décisive contre la Russie. A noter que Hope Powell n’a pas hésité à se passer de la meilleure buteuse du championnat actuel et de sa dauphine au classement (Dowie et Rachel Williams) ainsi que 2 joueuses qui flambent avec Arsenal depuis 5 ans mais ne sont jamais appelées (Flaherty et Davison). La plus grosse incertitude pour la sélection anglaise est la forme des joueuses arrivées blessées lors de la phase de préparation puisque cinq d’entre elles ont démarré avec des petits problèmes (Brown, Stoney, Houghton, Carney et Smith). Deux d’entre elles n’ont même pas joué un match de championnat en 2013 suite à leur blessures. Kelly Smith s’est blessée en mars 2013 lors d’un match de Ligue des Champions et Karen Carney a vu les ligaments de sa cheville abimés par un tacle canadien lors de la Cyprus Cup. Les forces de cette sélection restent une grosse base défensive alliée à une préparation physique très poussée ainsi que des des attaquantes très rapides lors des phases de contre. La faiblesse principale est le fond de jeu et la faiblesse technique de certaines joueuses. On a cependant pu constater lors des derniers matchs amicaux une volonté de jouer au football et en particulier plus de jeu court et à terre et beaucoup moins de longs ballons balances en première intention vers les attaquantes.

Très traditionaliste, le onze titulaire est celui qui porte les numéros 1 a 11. Blessée lors du précédent match, Hope Powell pourrait se passer de Rachel Yankey et titulariser Karen Carney soit la composition suivante : Bardsley - A Scott, Bradley, Stoney (cap.), Houghton - Asante, J. Scott - F Williams, Aluko, Carney (ou Yankey) - E White.

Mercredi 17 Juillet 2013
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :