Footofeminin.fr : le football au féminin

Euro 2013 - L'ESPAGNE, nation montante

Outre une troisième place en 1997, les Espagnoles n'ont jamais brillé dans les compétitions seniors. Mais la jeunesse a déjà commencé à montrer la voie avec des titres U17 (2010 et 2011) et U19 (2004), signe que l'Espagne est une nation en devenir (18e au classement FIFA).



Euro 2013 - L'ESPAGNE, nation montante
LE STAFF
L’Espagne est entraînée depuis 1988 par Ignacio Quereda Laviña. A bientôt 63 ans (il les aura le 24 juillet), le technicien espagnol a aussi durant de nombreuses années dirigé les autres sélections jeunes espagnoles et décroché un titre avec les U19 en 2004. Mais l'ancien ailier droit chez les jeunes au Real Madrid, est passé entraîneur avec en tant qu'assistant chez les Universitaires (1979) puis a effectué un passage dans un club de troisième division espagnole. En 1988, il prend en charge l'équipe féminine dans un pays où celles-ci n'a aucune reconnaissance et la qualifiera une première fois pour l'Euro en 1997 avant de rééditer cette performance en 2013. Mais sa longevité a aussi amené des tensions et l'une des meilleures attaquantes espagnoles, Laura del Río (39 sélections, 40 buts) refuse depuis mai 2011 de jouer en sélection tant que Quereda en aura la charge. Cette dernière affirme que beaucoup d'autres joueuses sont dans la même situation.

LES QUALIFICATIONS
Pendant les qualifications l'Espagne a joué 12 matchs en comptant les barrages contre l’Ecosse. Dans son parcours, l'Espagne pensait pouvoir prendre la première place de son groupe avec notamment un nul 2-2 à domicile face à l'Allemagne, qui n'avait pas lâché de points en éliminatoires depuis 1999. Mais des défaites contre l'Allemagne puis la Suisse forçaient l'Espagne à passer par les barrages face à l'Ecosse (6 victoires, 2 nuls, 2 défaites, 43 buts pour, 14 buts contre). À Hampden Park, elles égalisaient par Adriana qui voyait aussi son penalty repoussé (1-1). Au match retour à Madrid, Adriana trouvait à nouveau le chemin des filets pour jouer la prolongation alors que les visiteuses avaient marqué les premières. À sept minutes de la fin, Silvia Meseguer mettait les deux équipes à égalité sur l'ensemble des deux matches mais l'Écosse était virtuellement qualifiée grâce aux buts marqués à l'extérieur. La gardienne écossaise repoussait à nouveau un penalty, de Verónica Boquete, et semblait avoir qualifié l'Écosse. Mais l'Espagne marquait une dernière fois dans les dernières secondes (3-2 a.p.). La meilleure buteuse est Veronica avec 11 réalisations. Sonia Bermudez est la joueuse qui a disputé le plus de temps de jeu en qualification (1070 minutes) devant Silvia Mesegur (995) et Miriam Diéguez (982).

LE POINT DE VUE DU SELECTIONNEUR ESPAGNOL
Après la victoire contre l'Angleterre, le sélectionneur espagnol veut marquer les esprits : "Ce match doit marquer un avant et un après dans le foot féminin espagnol, surtout quand on sait qu'on est dans une phase finale de l'Euro. Notre objectif était la qualification pour la phase finale, mais de venir ici avec beaucoup d'enthousiasme et d'obtenir ce qu'on peut. On ne va rien lâcher et on ne pense pas qu'on est déjà qualifié pour les quarts de finale."

LES JOUEUSES
Seule nation qui n'était pas présente en 2009 en Finlande, l'Espagnole est emmenée par quelques cadres. La sélection est sans grande surprise. Le sélectionneur Ignacio Quereda a tout de même retenu les nouvelles capées Virginia Torrecilla et Alexia Putellas au milieu d'éléments plus chevronnés. Six joueuses évoluent au FC Barcelone qui a réussi le doublé cette saison, cinq à l'Athletic Club Bilbao. La capitaine Veronica Boquete (30 sélections, 27 buts) qui évolue à Tyresö (Suède) est le fer de lance de cette sélection espagnole. Il faudra aussi regarder de près Adriana qui évolue aux Etats-Unis.

 

Numéro

Poste

Nom

Age
(
Date de naissance)

Taille

Poids

Sélections

Buts
(non fournis)

1

G

Ainhoa Tirapu de Goni

28 (04.09.84)

170

65

31

 

23

G

Maria José Pons Gomez

28 (08.08.84)

170

65

5

 

13

G

Dolores Gallardo Nunez

20 (10.06.93)

172

68

1

 

4

D

Melisa Nicolau Martin

29 (20.06.84)

170

65

31

 

2

D

Virginia Torrecilla Reyes

18 (04.09.94)

173

65

2

 

5

D

Ruth Garcia Garcia

26 (28.03.87)

164

63

27

 

18

D

Marta Torrejon Moya

23 (27.02.90)

170

59

31

 

20

D

Irene Paredes Hernandez

22 (04.07.91)

176

65

9

 

3

D

Leire Landa Iroz

27 (19.02.86)

168

63

6

 

14

D

Maria Victoria Losada Gomez

22 (05.03.91)

169

59

9

 

17

M

Elisabeth Ibarra Rabancho

32 (29.06.81)

161

57

31

 

11

M

Sandra Vilanova Tous

32 (01.01.81)

168

59

45

 

8

M

Sonia Bermudez Tribano

28 (18.11.84)

160

52

33

 

6

M

Miriam Dieguez de Ona

27 (04.05.86)

173

65

24

 

15

M

Silvia Meseguer Bellido

24 (12.03.89)

168

62

28

 

12

M

Alexia Putellas Segura

19 (04.02.94)

173

66

3

 

22

M

Amanda Sanpedro Bustos

20 (22.06.93)

171

62

0

 

16

M

Nagore Calderon Rodriguez

20 (02.06.93)

163

49

5

 

21

M

Jennifer Hermoso Fuentes

24 (09.05.90)

168

58

10

 

9

A

Veronica Boquete Giadans

26 (09.04.87)

167

50

30

 

10

A

Adriana Martin Santamaria

24 (07.11.88)

178

65

35

 

19

A

Erika Vazquez Morales

30 (16.02.83)

165

52

38

 

7

A

Priscila Borja Moreno

28 (28.04.85)

168

65

11

 


L'HISTORIQUE
Le bilan est positif face à cette nation que les Bleues n'ont plus joué depuis 2000 avec 6 victoires et 3 nuls (15 buts pour, 7 contre). Après trois rencontres amicales en 1983, 1984 et 1987, les nations se sont affontées en qualifications à l'Euro en 1988 et 1999/2000 (3 victoires, 1 nul) et une fois en phase finale en Suède en 1997 (1-1, Roujas pour la France). Enfin, les deux équipes sont affrontées à Rennes en 1998 (3-2, Soubeyrand avait alors marqué 1 but).
Il n'y a eu qu'une seule rencontre franco-espagnole en compétitions de clubs : le FCF Juvisy Essonne s'inclinait 1-0 contre le RCD Espanyol au premier tour de qualification de la Coupe féminine de l'UEFA 2006/07 à Livingston, en Écosse. Bussaglia (Juvisy) rencontrait Adriana et Torrejón.
L'Espagnole Verónica Boquete a fait ses débuts pour le Chicago Red Stars en 2010 dans un nul 0-0 à Hayward, en Californie, contre une équipe du FC Gold Pride comprenant la Française Camille Abily.

LA PREPARATION

L'Espagne a rencontré deux équipes sur ces terres en janvier, la Russie alors en stage, et le Danemark dans le cadre d'un échange avec un retour joué au Danemark le 28 juin dernier. Le reste de la préparation a été effectué sous la forme de stage de préparation au centre technique espagnol à Las Rozas. Les résultats espagnols sont malgré tout intéressants avec 2 nuls contre le Danemark, et une victoire contre la Russie

12 janvier 2013 Las Rozas
Espagne - Danemark : 0-0

16 janvier 2013 San Pedro Del Pinatar
Espagne - Russie : 2-1 (1-1)
Boquete 13', Hermoso 90' ; Morozova 34'

28 juin 2013 Vejle
Danemark - Espagne : 2-2 (0-1)
Knudsen 46', Rasmussen 57' ; Boquete 24', 64'

Dimanche 14 Juillet 2013
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :