Footofeminin.fr : le football au féminin

Euro 2013 - Pia SUNDHAGE (Suède) : « Nous devons supporter la pression »

La Suède de Pia Sundhage devra gérer la pression populaire qui a envahi le pays. Mais pour le coach, ce doit être une force. Surtout avant de rencontrer le Danemark, ce mercredi en match d'ouverture.



Euro 2013 - Pia SUNDHAGE (Suède) : « Nous devons supporter la pression »
L'attente a été longue mais ça y est c'est parti ! Le coup d'envoi de l'Euro 2013 va être donné ce mercredi. Et c'est le pays hôte qui va rentrer de plain pied dans la compétition dès aujourd'hui. Dans l'antre du Gamla Ullevi de Göteborg (20h30), les partenaires de Lotta Schelin défient le Danemark. Avec la pression ? Oui. Mais pour le coach, Pia Sundhage, ce ne doit pas être un frein. Bien au contraire. « Pendant mes cinq années à la tête de la sélection américaine, c'était un privilège de jouer sous pression. Nous devons supporter cette pression. Les joueuses sauront bien la gérer quand elles seront en difficulté. Mes joueuses et moi-même sommes déterminées pour ce premier match. Nous jouons à domicile et, ici en Suède, il y a beaucoup de gens gens enthousiastes qui espèrent que nous allons bien jouer et disputer le plus de matches possibles. » Consciente de l'attente, Pia Sundhage espère que son équipe sera à la hauteur de l'évènement. « Les faits sont là. Il y a beaucoup d'espoir et d'attente en Suède. Nous aurons la douzième « femme » derrière nous. Je suis incroyablement fière et heureuse de coacher cette équipe. Je vis mon rêve ».

« J'ai foi en cette équipe »

Troisième lors de la Coupe du monde 2011, la Suède est sur un petit nuage en ce moment. Les partenaires de Nilla Fischer sont invaincues en 2013 et n'ont plus perdu depuis ce quart de finale contre la France aux Jeux de Londres en 2012 (2-1). Drôle de coïncidence. Pia Sundhage mise sur la joie de vivre et le jeu : les principales forces de son équipe. « Nous sommes une équipe joyeuse. Elle était heureuse en 2011 quand elle a fini troisième à la Coupe du monde. Nous voulons encore montrer que nous jouons bien au football et avec le sourire. Nous avons bien préparé ce grand moment et il sera très important pour nous de prendre du plaisir. J'ai foi en cette équipe. »
Et pour bien rentrer dans la compétition, une victoire contre le Danemark, plus sérieux rival du groupe A, décanterait bien les choses. Et enlèverait aussi un peu de pression. Mais côté suédois, on redoute le collectif danois. « Le meilleur joueur du Danemark c'est l'équipe », s'est contentée de dire Pia Sundhage déjà dans son match. Et dans son Euro.

Mercredi 10 Juillet 2013

Dans la même rubrique :