Footofeminin.fr : le football au féminin

Euro 2017 - Présentation des équipes du chapeau 1 : PAYS-BAS, ALLEMAGNE, FRANCE, ANGLETERRE

Mardi se déroulera le tirage au sort de la phase finale. Les équipes ont été réparties en quatre chapeaux. Présentation des équipes du premier chapeau avec le pays hôte, les Pays-Bas et les têtes de série Allemagne, France et Angleterre.



Pays-Bas et Angleterre figurent dans ce chapeau et ne joueront pas la France au premier tour
Pays-Bas et Angleterre figurent dans ce chapeau et ne joueront pas la France au premier tour
PAYS-BAS (Classement FIFA : 12e)
Les Néerlandaises organisent pour la première fois de leur histoire la phase finale d'une compétition internationale féminine. Qualifiées d'office avec leur statut de pays hôte, elles se retrouvent également dans le chapeau 1 destiné aux têtes de série. Depuis quelques saisons, les Pays-Bas sont devenus une nation à prendre très au sérieux. Si leur palmarès est vierge chez les adultes (Euro U19 en 2014), elle ont en l'espace de cinq ans construit une équipe redoutable au tour de joueuses talentueuses jouant dans les meilleurs clubs européens à l'image de Vivianne Miedema au Bayern Münich, Lieke Martens à Rosengard. Plus de la moitié de la sélection évolue d'ailleurs dans des pays étrangers aussi variés que l'Angleterre, la France (Geurts au PSG, Dekker à Montpellier), la Norvège, la Suède et donc l'Allemagne. Malgré l'arrêt de Manon Melis en mars dernier après une qualification manquée aux JO, l'équipe peut bousculer n'importe quelle nation européenne. La France s'est d'ailleurs inclinée à domicile face aux Pays-Bas, il y a un an (1-2).
L'organisation de cet Euro sera aussi l'aboutissement de plusieurs années de travail au sein de la fédération pour atteindre les 150 000 licenciées, là où elles étaient 65 000 en 1998, 88 000 en 2006. Le football est le deuxième sport le plus pratiqué par les femmes aux Pays-Bas derrière le hocket sur gazon.

Confrontations face à la France : 27 matchs, 11 victoires néerlandaises, 6 nuls, 10 victoires françaises
Bilan en phase finale Euro : 8 matchs (2 victoires, 2 nuls, 4 défaites, 6 bp, 7 bc)
Meilleur parcours Euro : demi-finale (2009)

Phases finales
Euro 2009 : demi-finale (Ukraine 2-0, Finlande 1-2, Danemark 2-1, France 0-0 tab 5-4, Angleterre 1-2 ap)
Euro 2013 : phase de groupe (Allemagne 0-0, Norvège 0-1, Islande 0-1)
CDM 2015 : huitième (Nouvelle-Zélande 1-0, Chine 0-1, Canada 1-1, Japon 1-2)

ALLEMAGNE (Classement FIFA : 2e)
L'Allemagne est incontestablement l'équipe reine sur la scène européenne. Depuis presque trente ans, les Allemandes raflent tous les titres des championnats d'Europe, seul celui de 1993 leur a échappé avant une série en cours de six titres. Le dernier titre olympique a aussi marqué un nouveau tournant pour l'équipe, Steffi Jones ayant succédé à Silvia Neid comme cela avait été programmé depuis mars 2015. La Fédération Allemande fait confiance à ses anciennes internationales et cela s'avère payant puisque Tina Theune-Meyer puis Silvia Neid ont continué cette lignée de lauriers entamé par Gero Bisanz. L'Allemagne est aussi en train de se renouveler après les arrêts de Kessler, Sasic, Angerer ou encore Bartusiak. Mittag est toujours là, et surtout d'autres comme Marozsan, désormais capitaine de la sélection, sont prêtes à hisser le trophée en août prochain.

Confrontations face à la France : 15 matchs, 9 victoires allemandes, 3 nuls, 3 victoires françaises
Bilan en phase finale Euro : 39 matchs (32 victoires, 5 nuls, 2 défaites, 104 bp, 23 bc)
Meilleur parcours Euro : vainqueur (1989, 1991, 1995, 1997, 2001, 2005, 2009, 2013)
Qualification : 1er du groupe 5 (8 victoires, 35 bp, 0 bc)

Phases finales
Euro 1989 : vainqueur (Italie 1-1 tab 4-3, Norvège 4-1)
Euro 1991 : vainqueur (Italie 3-0, Norvège 3-1 ap)
CDM 1991 : 4e (Nigeria 4-0, Taïwan 3-0, Italie 2-0, Danemark 2-1, USA 2-5, Suède 0-4)
Euro 1993 : 4e (Italie 1-1 tab 3-4, Danemark 1-3)
Euro 1995 : vainqueur (Angleterre 4-1, 2-1, Suède 3-2)
CDM 1995 : 2e (Japon 1-0, Suède 2-3, Brésil 6-1, Angleterre 3-0, Chine 1-0, Norvège 0-2)
JO 1996 : phase de groupe (Japon 3-2, Norvège 2-3, Brésil 1-1)
Euro 1997 : vainqueur (Italie 1-1, Norvège 0-0, Danemark 2-0, Suède 1-0, Italie 2-0)
CDM 1999 : 1/4F (Italie 1-1, Mexique 6-0, Brésil 3-3, USA 2-3)
JO 2000 : 3e (Australie 3-0, Brésil 2-1, Suède 1-0, Norvège 0-1, Brésil 2-0)
Euro 2001 : vainqueur (Suède 3-1, Russie 5-0, Angleterre 3-0, Norvège 1-0, Suède 1-0)
CDM 2003 : vainqueur (Canada 4-1, Japon 3-0, Argentine 6-1, Russie 7-1, USA 3-0, Suède 2-1)
JO 2004 : 3e (Chine 8-0, Mexique 2-0, Nigeria 2-1, USA 1-2, Suède 1-0)
Euro 2005 : vainqueur (Norvège 1-0, Italie 4-0, France 3-0, Finlande 4-1, Norvège 3-1)
CDM 2007 : vainqueur (Argentine 11-0, Angleterre 0-0, Japon 2-0, Corée du Nord 3-0, Norvège 3-0, Brésil 2-0)
JO 2008 : 3e (Brésil 0-0, Nigeria 1-0, Corée du Nord 1-0, Suède 2-0, Brésil 1-4, Japon 2-0)
Euro 2009 : vainqueur (Norvège 4-0, France 5-1, Islande 1-0, Italie 2-1, Norvège 3-1, Angleterre 6-2)
CDM 2011 : 1/4F (Canada 2-1, Nigeria 1-0, France 4-2, Japon 0-1 ap)
Euro 2013 : vainqueur (Pays-Bas 0-0, Islande 3-0, Norvège 0-1, Italie 1-0, Suède 1-0, Norvège 1-0)
CDM 2015 : 4e (Côte d'Ivoire 10-0, Norvège 1-1, Thaïlande 4-0, Suède 4-1, France 1-1 tab 5-4, USA 0-2, Angleterre 0-1 ap)
JO 2016 : vainqueur (Zimbabwe 6-1, Australie 2-2, Canada 1-2, Chine 1-0, Canada 2-0, Suède 2-1)

FRANCE (Classement FIFA : 3e)
Attendue mais jamais sur le podium, la France est à la croisée des chemins avec une génération, celles des 1984, 1985, 1986 qui se rapprochent de la fin de carrière, et les nouvelles venues qui doivent se faire une place avec la Coupe du Monde 2019 en ligne de mire. Cet Euro est donc un tournant, celui qui pourrait permettre à la France d'accrocher un premier titre mais aussi celui qui doit forger les grandes lignes de la future sélection qui défendra les couleurs à domicile. La mission du nouveau sélectionneur est donc lourde de responsabilité, car la France n'arrive pas à répéter les performances dans les tours à élimination directe, nécessité pour aller au bout d'une phase finale. Dans les championnats d'Europe, le parcours est peu brillant. En 2009, battue en quart aux tirs au but par les Pays-Bas, un scénario qui s'est reproduit en 2013 face au Danemark pourtant repêché parmi les 3es aux tirs au but. Les quatrièmes places à la Coupe du Monde 2011 et aux JO 2012 restent les meilleures performances.

Bilan en phase finale Euro : 17 matchs (7 victoires, 4 nuls, 6 défaites, 26 bp, 26 bc)
Meilleur parcours Euro : quart de finale (2009, 2013)
Qualification : 1er du groupe 3 (8 victoires, 27 bp, 0 bc)

Phases finales
Euro 1997 : phase de groupe (Espagne 1-1, Russie 3-1, Suède 0-3)
Euro 2001 : phase de groupe (Norvège 0-3, Danemark 3-4, Italie 2-0)
CDM 2003 : phase de groupe (Norvège 0-2, Corée du Sud 1-0, Brésil 1-1)
Euro 2005 : phase de groupe (Italie 3-1, Norvège 1-1, Allemagne 0-3)
Euro 2009 : 1/4F (Islande 1-3, Allemagne 1-5, Norvège 1-1, Pays-Bas 0-0 tab 4-5)
CDM 2011 : 4e (Nigeria 1-0, Canada 4-0, Allemagne 2-4, Angleterre 1-1 tab 4-3, USA 1-3, Suède 1-2)
JO 2012 : 4e (USA 2-4, Corée du Nord 5-0, Colombie 1-0, Suède 2-1, Japon 1-2, Canada 0-1)
Euro 2013 : 1/4F (Russie 3-1, Espagne 1-0, Angleterre 3-0, Danemark 1-1 tab 2-4)
CDM 2015 : 1/4F (Angleterre 1-0, Colombie 0-2, Mexique 5-0, Corée du Sud 3-0, Allemagne 1-1 tab 4-5)
JO 2016 : 1/4F (Colombie 4-0, USA 0-1, Nouvelle-Zélande 3-0, Canada 1-0)

ANGLETERRE (Classement FIFA : 5e)
L'Angleterre a été capable dans son histoire du pire (4e place de la phase de groupe lors des éditions 2005 et 2013), comme du meilleur (finaliste en 2009). La dernière Coupe du Monde 2015 avec Mark Sampson à la tête de l'équipe a offert une inédite troisième place sur le plan mondial et une actuelle 5e place au classement FIFA, le meilleur classement depuis la création en 2003.
Avec un groupe expérimenté, plusieurs joueuses ayant une trentaine d'années et plus de 100 sélections, le sélectionneur a su relancer un groupe en détresse après l'Euro 2013. Avec des joueuses comme Fara Williams (32 ans, 150 sélections), Alex Scott (32 ans), Karen Carney (29 ans), Casey Stoney (34 ans), Jill Scott (29 ans) et sa capitaine Steph Houghton (28 ans), Mark Sampson mise sur elles pour encadrer des jeunes prometteuses comme Nikita Parris, Jordan Nobbs. Toutes évoluent désormais dans un championnat plus disputé où Man City, Liverpool et Chelsea sont venus ces dernières années bousculer l'hégémonie d'Arsenal et réhausser le niveau d'ensemble.

Confrontations face à la France : 20 matchs, 2 victoires anglaises, 9 nuls, 9 victoires françaises
Bilan en phase finale Euro : 23 matchs (7 victoires, 3 nuls, 13 défaites, 29 bp, 47 bc)
Meilleur parcours Euro : finaliste (1984, 2009)
Qualification : 1er du groupe 7 (7 victoires, 1 nul, 32 bp, 1 bc)

Phases finales
Euro 1984 : 2e (Danemark 2-1, 1-0, Suède 0-1, 1-0 tab 3-4)
Euro 1987 : 4e (Suède 2-3 ap, Italie 1-2)
Euro 1995 : 1/2F (Allemagne 1-4, 1-2)
CDM 1995 : 1/4F (Canada 3-2, Norvège 0-2, Nigeria 3-2, Allemagne 0-3)
Euro 2001 : phase de groupe (Russie 1-1, Suède 0-4, Allemagne 0-3)
Euro 2005 : phase de groupe (Finlande 3-2, Danemark 1-2, Suède 0-1)
CDM 2007 : 1/4F (Japon 2-2, Allemagne 0-0, Argentine 6-1, USA 0-3)
Euro 2009 : 2e (Italie 1-2, Russie 3-2, Suède 1-1, Finlande 3-2, Pays-Bas 2-1, Allemagne 2-6)
CDM 2011 : 1/4F (Mexique 1-1, Nouvelle-Zélande 2-1, Japon 2-0, France 1-1 tab 3-4)
Euro 2013 : phase de groupe (Espagne 2-3, Russie 1-1, France 0-3)
CDM 2015 : 3e (France 0-1, Corée du Sud, Colombie, Norvège 2-1, Canada 2-1, Japon 1-2, Allemagne 1-0 ap)

Lundi 7 Novembre 2016
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :