Footofeminin.fr : le football au féminin

Euro 2022 - Demi : une demie attendue, la SUÈDE défie l'ANGLETERRE

La première demi-finale mettre aux prises ce soir l'Angleterre à la Suède dans une affiche attendue depuis le début de la compétition. Présentation d'un duel entre deux nations souvent placées.



Angleterre : Les mêmes et on recommence ?

Georgia Stanway pourra apporter son talent pour débloquer la situation (photo UEFA)
Georgia Stanway pourra apporter son talent pour débloquer la situation (photo UEFA)
Sur le même modèle qui lui avait permis de remporter l'Euro en 2017 avec les Pays-Bas, Sarina Wiegman joue sur la continuité. S'il y avait eu en tout et pour tout deux changements dans les compositions de départ de Wiegman il y a cinq ans, la capitaine Mandy van den Berg perdant rapidement sa place au profit de Stefanie van der Gragt, et Liza van der Most remplaçant Desiree van Lunteren sur le troisième match de poule, l'Angleterre a pour l'instant débuté ses quatre rencontres avec les mêmes onze joueuses. La rotation est également très redondante, avec le trio offensif Chloe Kelly, Alessia Russo et Ella Toone qui fait son entrée sur le terrain inéluctablement, permettant soit de continuer à mettre la pression sur l'adversaire, soit d'amener un nouveau dynamisme. Alex Greenwood peut remplacer Rachel Daly si celle-ci est en difficulté défensivement -pas son point fort-, voilà les changements notables auxquels s'attendre. Avec quatre victoires en autant de rencontres, Wiegman ne devrait pas changer sa façon de faire même si se pose la question d'un plan B en cas d'échec du plan A.

Est-ce que la difficile victoire face à l'Espagne pourrait pousser Wiegman à changer ses habitudes ? Si cela devrait arriver, ce serait certainement parmi les joueuses précédemment citées utilisées dans la rotation, car elle a annoncé disposer d'un groupe au complet, pas de changement forcé à prévoir donc. Mais les difficultés rencontrées en quarts de finale ont vu la sélection redescendre sur terre après une phase de poules survolée à l'exception du match d'ouverture. Face à une défense solide et un milieu de terrain dominateur, l'Angleterre a peiné, obtenant une égalisation tardive pour aller chercher la prolongation, où une action en solo de Georgia Stanway a permis de faire la différence. Le danger vient de nombreux côtés, un exploit personnel est toujours possible, mais l'équipe doit retrouver sa force collective si elle veut aller chercher une troisième finale, elle qui a échoué en demi-finale des trois dernières compétitions (Coupes du Monde 2015 et 2019, Euro 2017, auxquels s'ajoutent la sélection de Grande-Bretagne aux JO de Tokyo). La Suède n'a pas forcément fait une grosse impression non plus en quart de finale, et elle ne réussit pas forcément à l'Angleterre (quinze victoires à trois pour la Suède en 26 matchs entre les deux nations).

Suède : Quelle équipe face à l'Angleterre ?

Angleterre-Suède était la rencontre pour la 3e place à la Coupe du Monde 2019 (photo UEFA)
Angleterre-Suède était la rencontre pour la 3e place à la Coupe du Monde 2019 (photo UEFA)
Grande favorite de son quart de finale face à la Belgique, la Suède a largement dominé mais n'est parvenue à se qualifier que dans les derniers instants du match, évitant de justesse la prolongation. Un match qui faisait suite à un parcours en poules en demi-teinte. La confiance n'est pas au plus haut au sein de la sélection, même si elle enregistre pour cette demi-finale le retour d'Hanna Glas. Là où Sarina Wiegman a joué sur la continuité, Peter Gerhardsson a continuellement fait évoluer son équipe, qu'il s'agisse des joueuses débutant les matchs ou de la tactique utilisée. L'équipe qui débutera face à l'Angleterre devrait encore connaître plusieurs changements, et la réintégration de Glas sur la droite de la défense devrait être l'un deux. Jonna Andersson est toujours covidée, ce qui pose la question de qui commencera le match sur la gauche de la défense face à Beth Mead : Amanda Nildén va-t-elle être reconduite ? Magda Eriksson va-t-elle glisser à gauche ? Caroline Seger va-t-elle encore céder sa place au duo Filippa Angeldal/Nathalie Björn ? Qui accompagnera Stina Blackstenius et Fridolina Rolfö en attaque ?

Après le quart de finale, Asllani ne s'était pas présentée de la presse, épuisée. Son état de forme est peut-être l'interrogation principale autour de la sélection tant elle est importante par son activité et dans la construction des actions. Espérons pour la Suède qu'elle sera présente et en forme, car l'équipe manque cruellement de créativité et son jeu peut être très prévisible. Certes, elle peut toujours compter sur les coups de pieds arrêtés, comme ce fut le cas contre la Belgique, ou sur sa capacité à se projeter très rapidement vers l'avant pour faire la différence, mais l'Angleterre sait à quoi s'attendre. Un duel en particulier sera à suivre, celui entre les deux futures coéquipières à Barcelone Lucy Bronze et Fridolina Rolfö, devenue elle aussi indispensable. La rencontre s'annonce équilibrée, la décision devrait tarder à être faite entre ces deux nations qui enchaînent les places d'honneur mais n'ont qu'un titre à elles deux, l'Euro 1984 pour la Suède, il y a donc 38 ans.

Déclarations

Sarina Wiegman (sélectionneuse de l'Angleterre)
Nous avons eu une analyse après l'Espagne et nous avons dit que nous avions fait preuve de beaucoup de résilience et de caractère. À partir de là, nous avons récupéré, puis nous avons commencé à nous préparer pour la Suède, c'était une question de football et de prise de décision en tant qu'équipe et en tant qu'individu.
Elles sont absolument très fortes sur coups de pied arrêtés, donc nous serons préparés pour cela. Ils ont également été dangereux en contre-attaque avec les attaquantes directes à l'avant, donc nous serons prêtes.
C'est un jeu et nous voulons gagner le match. Comment voulons-nous faire cela ? Pour jouer notre style de jeu et le faire du mieux possible et essayer de s'adapter à ce que fait la Suède et essayer d'exploiter à nouveau ses faiblesses et de lui enlever ses forces. C'est la seule chose dont nous parlons, c'est du match contre la Suède.

Peter Gerhardsson (sélectionneur de la Suède)
Maintenant que nous sommes en demi-finale, ce sera un type de match différent, peut-être un peu plus comme le premier que nous avons eu contre les Pays-Bas, où nous parlons de plus de transitions. Je pense que l'Angleterre a de très bonnes transitions, mais nous sommes également bons dans ce domaine. Je pense que ce sera un match plus ouvert que nos précédents. Elles ont une très bonne équipe, elles ont beaucoup de choses à faire. Je pense que l'Angleterre est l'une des meilleures équipes pour attaquer par les couloirs, donc c'est quelque chose que nous devons stopper.

UEFA Women's Euro 2022 - Angleterre - Demi-finale
Mardi 26 juillet 2022 - 20h00 locales (21h00 françaises)
ANGLETERRE - SUÈDE
Sheffield (Bramall Lane)
Arbitres : Esther Staubli SUI (Suisse) assistée de Susann Küng (Suisse) et Sara Telek AUT (Autriche). 4e arbitre : Kateryna Monzul (Ukraine). Arbitres VAR : Pol van Boekel (Pays-Bas) assisté de Dennis Higler (Pays-Bas) et Paolo Valeri (Italie)

En direct sur TF1 et Canal+

Mardi 26 Juillet 2022
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :