Footofeminin.fr : le football au féminin

#FIFAWWC #AWCON - Le CAMEROUN en bonne voie, le MALI menace le GHANA

La deuxième journée du groupe A a permis au Cameroun de confirmer son statut de favori du groupe avec une large victoire face à l'Algérie alors que le pays hôte a été battu par le Mali qui a



La Nancéienne Ngo Ndoumbouk
La Nancéienne Ngo Ndoumbouk
Le Cameroun s'est imposé sans contestation face à l'équipe algérienne. Les Lionnes avec 21 tirs à 2 dont 10 cadrés à 0 ont montré leur supériorité qui s'est traduite par l'ouverture du score d'Onguene en première période sur une passe en retrait interceptée et un face-à-face gagné en deux temps avec la gardienne. Si l'addition aurait pu être plus lourde rapidement après, ce n'est qu'au retour des vestiaires qu'Enganamouit bien servie par Nchout, et Nchout elle-même sur une nouvelle erreur défensive qui ont en l'espace de six minutes assuré ce deuxième succès avant de jouer le pays hôte en difficulté.

Le Mali a un coup à jouer

Les Maliennes en course pour les demies
Les Maliennes en course pour les demies
Le Ghana s'est en effet incliné face au Mali. Le premier match des Black Queens avait été peu probant, le second l'a été encore moins. Certes les Ghanéennes ont eu l'essentiel du temps le ballon et les premières occasions mais le Mali s'est montré plus efficace profitant d'un penalty pour ouvrir le score auquel répondait Addo dans le même exercice à la 71e minute. Entre temps, les deux équipes s'étaient procurées des occasions. Mais quatre minutes après l'égalisation, suite à un coup franc, Touré du gauche mettait à terre les Ghanéennes devant leur public.

Tout se jouera donc vendredi lors du dernier acte où le Cameroun jouera le Ghana alors que le Mali jouera l'Algérie quasiment éliminée de la compétition.

Classement
1. Cameroun, 6 pts (5-1)
2. Mali, 3 pts (3-3)
3. Ghana, 3 pts (2-2)
4. Algérie, 0 pt (0-4)

Joseph Brian Ndoko (entraîneur du Cameroun)
Dans le football moderne, vous devez apprendre et comprendre votre adversaire avant d'entrer dans le match. Et je pense que c'est ce que nous avons fait lors de nos deux matches. Nous avons examiné les points forts et faibls de l’Algérie et avons travaillé dans ce sens. Malgré le score, le match n’a pas été facile pour nous car l’Algérie a une bonne équipe et elles ont bien joué. Nous sommes venus avec un objectif : se qualifier pour la finale de la compétition et jusqu’à présent, tout va bien, car nous sommes sur la bonne voie. Notre prochain match est contre le Ghana et nous allons nous attaquer de la même manière que lors des deux matches auxquels nous avons disputé malgré les qualifications pour la prochaine étape de la compétition.

Radia Fertoul (entraîneure de l'Algérie)
Permettez-moi tout d’abord de féliciter le Cameroun pour un bon match. Ils sont plus expérimentés que nous et ont des joueuses qui ont joué dans presque toutes les équipes nationales pour se rendre où elles sont maintenant. Elles étaient finalistes lors de la dernière édition et représentaient l’Afrique à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA. Elles ont donc beaucoup d'expérience dans leur équipe, contrairement à nous qui sommes jeunes. Nous avons perdu notre joueuse clé trois semaines à cause du tournoi (ndlr : l'attaque Bouhenni), l’équipe ayant été construite autour d’elle, ce qui a affecté notre stratégie, mais les filles ont fait de leur mieux dans les circonstances et ont bien joué. Nous avons encore un match à jouer vendredi contre le Mali et nous verrons comment nous pouvons le mieux nous attaquer afin que nous puissions sortir du tournoi avec au moins une victoire. L’avenir est très prometteur pour le football féminin algérien, car nous avons maintenant un noyau de joueuses et espérons que dans quelques années, nous aurons une amélioration de nos performances lors des tournois."

Bashiru Hayford (entraîneur du Ghana)
Normalement, je n’aime pas parler d’arbitrage, mais nous avons tous vu ce qui s’est passé avec l’arbitre. Nous avons eu quelques occasions de marquer mais nous n’avons pas réussi à le faire, de même que les Maliennes. Mais je ne suis pas trop déçu du résultat car nous avons joué pendant plus de 70% du temps. Nous avons perdu et en tant qu'entraîneur, je suis entièrement responsable. C'est un match où nous avons mieux joué que ce que nous avions fait contre l'Algérie.
Nous ne sommes pas été éliminés de la compétition car nous avons encore un match à jouer vendredi. Nous allons donc toujours retourner au travail et veiller à gagner, indépendamment de ce qui pourrait se passer lors de l’autre dernier match du groupe A.

Houssein Saloum (entraîneur du Mali)
Je tiens à féliciter mes joueuses pour la performance d'aujourd'hui. Nous avions regardé le match contre le Cameroun et identifié nos erreurs. Nous avons donc travaillé et cela a fonctionné aujourd'hui. Le Ghana a bien joué et a réussi à revenir après le but. Mes joueuses ont bien résisté et ont repris l'avantage. Ce n’était pas un match facile, mais c’est ce que je disais hier: nous sommes prêts à nous rendre jusqu’à la finale, nous avions donc besoin d’une réponse rapide aujourd’hui et nous l’avons obtenue. Nous allons profiter de la victoire ce soir et revenir au tableau pour corriger les petites erreurs que nous avons commises dans le jeu afin d’offrir une performance sans faille à l’Algérie vendredi.

Coupe d'Afrique des Nations féminine - Groupe A - Deuxième journée
Mardi 20 novembre 2018 - 15h30 locales (16h30 françaises)
GHANA - MALI : 1-2 (0-1)
Accra (Ohene Djan Stadium)
Spectateurs : 15 000 environ
Arbitres : Letticia Antonella Viana (Eswatini) assistée de Kossonoux Denise Akoua (Côte d'Ivoire) et Mireille Kanjinga Mujanayi (DR Congo). 4e arbitre : Carolyne Wanjala (Kenya)

Buts :
0-1 Bassira TOURE 24' s.p. (Faute de Mantey sur Touré. Touré marque le penalty du droit à ras de terre sur la gauche de la gardienne partie du mauvais côté)
1-1 Elizabeth ADDO 71' s.p. (Faute de Dicko sur Addo. Penalty frappé du droit à ras de terre sur la gauche de la gardienne près du poteau)
1-2 Bassira TOURE 75' (Coup franc frappé rentrant côté gauche par Doumbia, la gardienne repousse dans les 5,5 m et Touré à l'affût reprend en force du gauche plein axe)

Avertissements : Patricia Mantey 24', Gladys Amfobea 29', Faustina Ampah 73', Janet Egyir 90' pour le Ghana ; Binta Diarra 45+1', Bassira Touré 90+2' pour le Mali

Ghana : 21-Patricia Mantey ; 2-Gladys Amfobea, 3-Linda Eshun (12-Alice Kusi 83'), 15-Faustina Ampah, 4-Janet Egyir ; 7-Sherrifatu Sumaila, 14-Priscilla Okyere (10-Elizabeth Addo 65'), 8-Juliet Acheampong, 17-Portia Boakye (cap.) ; 18-Jane Ayeyiam, 5-Grace Asantewaa. Entr.: Bashir Hayford
Non utilisées : 1-Fafali Dumahisi, 6-Ellen Coleman, 9-Samira Suleman, 11-Cynthia Adobea, 13-Mary Essiful, 16-Nana Ama Asantewaa, 19-Philicity Asuako, 20-Lily Niber Lawrence
Mali : 1-Adoudou Konaté ; 13-Aïssatou Diadhiou, 2-Couluba Sogoré, 6-Fatoumata Doumbia (cap.), 12-Lala Dicko (4-Aminata Doucouré 71') ; 10-Binta Diarra, 11-Salimata Diarra ; 7-Fatoumata Diarra (18-Djenaba Baradji 84'), 14-Aïssata Traoré, 5-Sebe Coulibaly (19-Agueissa Diarra 79') ; 9-Bassira Touré. Entr.: Saloum Mohamed Houssein
Non utilisées : 3-Kani Konté, 8-Yakaré Niakaté, 15-Bintou Koité (blessée), 16-Goundo Samaké, 17-Hawa Tangara, 20-Maimouna Traoré, 21-Hawa Keïta

Coupe d'Afrique des Nations féminine - Groupe A - Deuxième journée
Mardi 20 novembre 2018 - 18h30 locales (19h30 françaises)
CAMEROUN - ALGERIE : 3-0 (1-0)
Accra (Ohene Djan Stadium)
Spectateurs : 5 000 environ
Arbitres : Fatou Kine Thioune (Sénégal) assistée de Mary Wanjiru Njoroge (Kenya) et Adia Isseu Cissé (Sénégal). 4e arbitre : Vincentia Enyonam Amedome (Togo)

Buts :
1-0 Gabrielle Aboudi ONGUENE 13' (Passe en retrait d'une milieu de terrain algérienne interceptée à l'entrée de la surface par Onguene partie dans le dos de la défense qui s'avance face à la gardienne et place à 10 m une frappe du droit repoussée par la jambe de cette gardienne. Le ballon revient sur le pied d'Onguene qui la contre à 6 m et l'envoi dans le but vide)
2-0 Gaelle ENGANAMOUIT 54' (Nchout sur le côté droit dans la surface centre en retrait à ras de terre pour Enganamouit qui reprend du plat du pied droit en force à 6 m)
3-0 Ajara NCHOUT 60' (Nchout intercepte le ballon dans les pieds de Sekouane à 30 m du but, résiste à son adversaire et place une première frappe repoussée par la gardienne, le ballon est cafouillé par une défense et Nchout se jette pour conclure du gauche dans les 5,5 m)

Aucun avertissement

Cameroun : 1-Annette Ngo Ndom ; 12-Claudine Falonne Meffometou Tcheno, 11-Marie-Aurelle Awona, 2-Christine Manie (cap.), 5-Augustine Ejangue ; 19-Marlyse Ngo Ndoumbouk, 8-Raissa Feudjio, 20-Geneviève Ngo Mbeleck ; 3-Nchout Ajara (18-Michèle Henriette Akaba 76'), 17-Gaelle Enganamouit (13-Charlène Meyong Menene 70'), 7-Gabrielle Aboudi Onguene (9-Michèle Madeleine Ngono Mani 78'). Entr.: Joseph Brian Ndoko
Non utilisées : 4-Yvonne Leuko Chibosso, 6-Francine Zouga, 10-Jeannette Grace Ngock Yango, 14-Thérèse Ninon Abena, 16-Diane Ndeme Bayegla, 21-Marthe Ongmahan
Algérie : 1-Kahina Takenint ; 12-Morgane Belkhiter (5-Fatima Bara 64'), 2-Isma Ouadah, 4-Fatima Sekouane (cap.), 3-Habiba Sadou ; 20-Assia Sidhoum (17-Madina Ramdani 84'), 6-Lydia Belkacemi (15-Fethia Bekhedda 75'), 8-Lina Khelif ; 14-Myriam Benlazar, 11-Inès Boutaleb, 10-Imene Merrouche. Entr.: Radia Fertoul
Non utilisées : 7-Amina Chahinez Hemour (blessée), 9-Djamila Marek, 13-Chahrazed Bensekrane, 16-Nadjet Fedoul, 18-Imane Chebel, 19-Zeyneb Kandouci, 21-Fatima Beladgham

Mercredi 21 Novembre 2018
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :