Footofeminin.fr : le football au féminin

#FIFAWWC #AWCON - Le GHANA s'impose sans briller, le CAMEROUN renversant

Pour son match d'ouverture face à l'Algérie, le pays hôte s'est imposé sur la plus petite des marges face à l'Algérie. Dans l'autre match du groupe A, le Cameroun a dû réagir face au Mali pour s'imposer.



La buteuse Amfobea, à gauche, Sumaila, élue joueuse du match et Boakye fêtent le but des Black Queens
La buteuse Amfobea, à gauche, Sumaila, élue joueuse du match et Boakye fêtent le but des Black Queens
Si cette victoire permet aux Black Queens de bien débuter la compétition, la prestation n'a pas à la hauteur d'un candidat au titre. Malgré une entame réussie devant un stade aux trois-quarts vide, avec l'ouverture du score d'Amfobea d'une superbe reprise du droit de 20 m (1-0, 13'), la suite n'a pas été très concluante dans le domaine offensif. En seconde période, les Algériennes ont même eu quelques occasions de revenir à la marque. Le Ghana devra batailler avec le Mali et le Cameroun pour prendre les deux premières places qualificatives.

Finaliste de l'édition 2016, le Cameroun a été gêné par l'équipe du Mali. Les Aiglonnes tenaient tête aux Lionnes et allaient même les surprendre sur un contre rondement mené et conclu par Traoré (1-0, 57'). Le seul tir cadré du match pour le Mali ! Les joueuses de Ndoko devaient alors assurer un pressing de plus en plus constant sur la défense malienne qui cédait une première fois suite à un corner avec un but de la Guingampaise Falonne Meffometou avant que deux minutes plus tard Nchout ne soit à la conclusion d'un bon travail de Ngo Mbeleck (1-2).

Le Cameroun prend la tête du groupe A et semble le favori alors que le match entre le Ghana et le Mali s'annonce décisif pour la qualification.

Classement
1. Cameroun, 3 pts (2-1)
2. Ghana, 3 pts (1-0)
3. Mali, 0 pt (1-2)
4. Algérie, 0 pt (0-1)

Bashir Hayford (sélectionneur du Ghana)
C'était un bon jeu pour nous. Nous avons bien entamé la partie, mis la pression sur les Algériennes et marqué très vite un but avant la fin du premier quart d'heure. Nous aurions aimé marquer plus de buts mais mes joueuses n'ont pas réussi à faire mouche, gâchant plusieurs occasions d'alourdir le score.
C'est le football; ce sont des choses qui arrivent. Mais ce qui était important était de prendre les trois points. Je crois d'ailleurs que les fans étaient là d'abord pour nous voir gagner.
Les Algériennes ont bien joué et se sont montrées déterminées en défense, surtout après notre but. Mardi ce sera une autre aventure contre les Maliennes. Nous allons travailler devant le tableau et essayer de corriger les erreurs aperçues lors du match d'ouverture.

Radia Fertoul (sélectionneuse de l'Algérie)
C'était un bon match, mais le terrain ne nous a pas beaucoup aidé. Le Ghana s'est imposé devant nous lors des premiers échanges et a inscrit le but trop tôt. Nous nous sommes regroupées et avons joué de tout notre cœur pour obtenir au moins l’égalisation, mais nous avons malheureusement perdu.Les filles se sont très bien débrouillées et ont joué conformément aux instructions.
Je tiens à remercier le public qui a encouragé ses joueuses, c'est normal, mais qui nous a également soutenu. Maintenant nous jouerons gros contre le Cameroun. Quand on a perdu le premier match, la deuxième journée nous propose une sorte de demi-finale, un quitte ou double.

Houssein Saloum (entraîneur du Mali)
Comme prévu ce fut une belle bataille. Les deux équipes ont tout donné et je suis sûr que les fans ont apprécié. La première mi-temps s'est terminée sans but, nous avons pris les devants, nous avons hélas connu ensuite un léger flottement dont ont profité les Camerounaises pour égaliser et marquer le deuxième but qui a été fatal. Nous nous sommes regroupés avec l'espoir d'aller chercher un point sans y parvenir. La tâche qui nous attend maintenant, c'est le Ghana. Pas simple de jouer l'équipe du pays organisateur dont tout le monde attend la qualification. Nous n'aurons pas droit à une deuxième faux-pas.

Joseph Brian Ndoko (entraîneur du Cameroun)
Nous sommes très satisfaits du résultat compte tenu du déroulement de la rencontre. Le Mali est une bonne équipe et nous savions que ce n'était pas plié. Lorsque nous avons encaissé le but, contre le cours du jeu je précise, nous savions toujours que nous avions quelque chose qui nous permettait d'inverser le sens de la partie. Nous avons, coup sur coup, égalisé et marqué le but le plus important, celui de la victoire.

Coupe d'Afrique des Nations féminine - Groupe A - Première journée
Samedi 17 novembre 2018 - 15h30 locales (16h30 françaises)
GHANA - ALGERIE : 1-0 (1-0)
Accra (Ohene Djan Stadium)
Spectateurs : 10 000 environ
Arbitres : Lidya Tafesse Abebe (Ethiopie) assistée de Queency Victoire (Ile Maurice) et Mary Njoroge (Kenya). 4e arbitre : Maria Packuita Rivet (Ile Maurice)

But :
1-0 Gladys AMFOBEA 13' (Suite à un centre depuis la gauche de Addo, ballon mal renvoyé par Ouadah sur Amfobea côté droit qui reprend d'une demi-volée du droit de l'extérieur de la surface)

Avertissements : Priscilla Okyere 53', Linda Eshun 74' pour le Ghana

Ghana : 21-Patricia Mantey ; 2-Gladys Amfobea, 4-Janet Egyir, 15-Faustina Ampah, 3-Linda Eshun ; 7-Sherrifatu Sumaila, 14-Priscilla Okyere, 8-Juliet Acheampong, 17-Portia Boakye (12-Alice Kusi 81') ; 9-Samira Suleman (18-Jane Ayeyiam 59'), 10-Elizabeth Addo (cap.) (5-Grace Asantewaa 62'). Entr.: Bashir Hayford
Non utilisées : 1-Fafali Dumahisi, 6-Ellen Coleman, 11-Cynthia Adobea, 13-Mary Essiful, 16-Nana Ama Asantewaa, 19-Philicity Asuako, 20-Lily Niber Lawrence
Algérie : 1-Kahina Takenint ; 12-Morgane Belkhiter, 2-Isma Ouadah, 4-Fatima Sekouane (cap.), 3-Habiba Sadou ; 14-Myriam Benlazar (9-Djamila Marek 79'), 6-Lydia Belkacemi, 15-Fethia Bekhedda ; 7-Amina Chahinez Hemour (10-Imene Merrouche 28'), 11-Inès Boutaleb, 17-Madina Ramdani (20-Assia Sidhoum 50'). Entr.: Radia Fertoul
Non utilisées : 8-Lina Khelif, 13-Chahrazed Bensekrane, 16-Nadjet Fedoul, 18-Imane Chebel, 19-Zeyneb Kandouci, 21-Fatima Beladgham

Coupe d'Afrique des Nations féminine - Groupe A - Première journée
Samedi 17 novembre 2018 - 18h30 locales (19h30 françaises)
MALI - CAMEROUN : 1-2 (0-0)
Accra (Ohene Djan Stadium)
Spectateurs : 5 000 environ
Arbitres : Jonesia Rukyaa Kabakama (Tanzanie) assistée de Mimisen Agatha Iyorhe et Diana Chikotesha (Zambie). 4e arbitre : Patience Madu Ndidi (Nigeria)

Buts :
1-0 Aïssata TRAORE 56' (Sur une offensive camerounaise côté gauche, ballon perdu et contre-attaque avec Bassira Touré à droite qui décale sur sa gauche pour Traoré dans la surface qui place une frappe croisée du gauche)
1-1 Claudine Falonne MEFFOMETOU 71' (Corner d'Onguene de la gauche vers la droite repris par Meffometou au premier poteau. Sogoré tente de dégager mais le ballon est contré par la poitrine de Meffometou et vient mourir au ras du poteau opposé sur la gauche de la gardienne)
1-2 Ajara NCHOUT 73' (Onguene côté gauche adresse un centre à ras de terre qui trouve Nchout au second poteau qui vient reprendre du droit et marquer au ras du montant gauche du but malien)

Avertissement : Fatoumata Diarra 90+6' pour le Mali

Mali : 1-Adoudou Konaté ; 3-Kani Konté (19-Agueissa Diarra 80'), 6-Fatoumata Doumbia (cap.), 2-Couluba Sogoré, 11-Salimata Diarra ; 7-Fatoumata Diarra, 10-Binta Diarra, 15-Bintou Koité (12-Lala Dicko 46'), 5-Sebe Coulibaly ; 9-Bassira Touré, 14-Aïssata Traoré (20-Maimouna Traoré 90'). Entr.: Saloum Mohamed Houssein
Non utilisées : 4-Aminata Doucouré, 8-Yakaré Niakaté, 13-Aïssatou Diadhoui, 16-Goundo Samaké, 17-Hawa Tangara, 18-Djenaba Baradji, 21-Hawa Keïta
Cameroun : 1-Annette Ngo Ndom ; 12-Claudine Falonne Meffometou Tcheno, 2-Christine Manie (cap.), 11-Marie-Aurelle Awona, 4-Yvonne Leuko Chibosso ; 8-Raissa Feudjio ; 3-Nchout Ajara (14-Thérèse Ninon Abena 85'), 20-Geneviève Ngo Mbeleck, 10-Jeannette Grace Ngock Yango (13-Charlène Meyong Menene 58'), 7-Gabrielle Aboudi Onguene (17-Gaelle Enganamouit 78') ; 19-Marlyse Ngo Ndoumbouk. Entr.: Joseph Brian Ndoko
Non utilisées : 5-Augustine Ejangue, 6-Francine Zouga, 9-Michèle Madeleine Ngono Mani, 18-Michèle Henriette Akaba, 21-Marthe Ongmahan, 16-Diane Ndeme Bayegla

Dimanche 18 Novembre 2018
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :