Footofeminin.fr : le football au féminin

JO - Le football féminin et les Jeux

La compétition féminine de football donnera le coup d'envoi aux Jeux de Londres 2012. Répartie sur six terrains à travers le Royaume-Uni, le tournoi olympique féminin sera le cinquième du nom depuis son introduction en 1996 à Atlanta.



Avec trois médailles d'Or comme ici en 1996, les Etats-Unis dominent les JO
Avec trois médailles d'Or comme ici en 1996, les Etats-Unis dominent les JO
Le football a été introduit au programme olympique aux Jeux de Paris 1900. La Grande-Bretagne a gagné la médaille d’or hommes et a défendu sont titre avec succès quatre ans plus tard à Stockholm. Ce sport figure parmi les sports olympiques depuis lors, à l’exception des Jeux de Los Angeles 1932. La compétition féminine a été introduite aux Jeux d’Atlanta 1996.

Les épreuves qualificatives du tournoi féminin de football des jeux olympiques se sont déroulées d'octobre 2010 à mars 2012. En tant que pays hôte, la Grande-Bretagne est qualifiée d'office, tandis que les autres équipes passent par différents modes de qualifications continentales.
La plupart des confédérations ont utilisé un format de tournois pré-olympiques pour déterminer les équipes qualifiées, comme l'AFC (Asie), la CAF (Afrique), la CONCACAF (Amérique du Nord et Centrale) et l'OFC (Océanie). Deux exceptions, l'UEFA, qui a qualifié les deux meilleures équipes européennes de la Coupe du monde 2011 et la CONMEBOL, qui a qualifié les deux finalistes du Sudamericano Femenino 2010.

Pour ces Jeux, trois pays participeront pour la 5e fois aux JO : Brésil, Suède, Etats-Unis. Le Japon en sera à sa 4e présence. Trois autres en seront à leur deuxième participation : Corée du Nord, Canada et Nouvelle-Zélande. Pour les 5 autres participants, ce sera la première présence : Grande Bretagne, Colombie, Afrique du Sud, Cameroun et la France.

LE PALMARES

1996 Atlanta, États-Unis Or : États-Unis - Argent : Chine - Bronze : Norvège
2000 Sydney, Australie Or : Norvège - Argent : États-Unis - Bronze : Allemagne
2004 Athènes, Grèce Or : États-Unis - Argent : Brésil - Bronze : Allemagne
2008 Pékin, Chine Or : États-Unis - Argent : Brésil - Bronze : Allemagne
2012 Londres, Royaume-Uni

FORMAT DE LA COMPETITION

Aux Jeux de Londres 2012, les équipes féminines débutent la compétition par une phase de poules. Les 12 équipes féminines sont réparties dans trois poules de quatre équipes et chaque équipe affronte les autres équipes de sa poule. Les équipes reçoivent trois points par victoire, un point par match nul et aucun point par défaite. En cas d'égalité, les critères pour départager les équipes sont par ordre :
- le plus grand nombre de points obtenus dans tous les matches du groupe ;
- la différence de buts dans tous les matches du groupe ;
- le plus grand nombre de buts marqués dans tous les matches du groupe ;
- le plus grand nombre de points obtenus dans les matches de groupe entre les équipes à égalité ;
- la différence de buts particulière dans les matches de groupe entre les équipes à égalité ;
- le plus grand nombre de buts marqués dans les matches de groupe entre les équipes à égalité ;
- le critère du fair-play basé sur le nombre de cartons jaunes et rouges reçus.
- tirage au sort par la commission d’organisation.

Les huit meilleures équipes de la compétition sont qualifiées pour les quarts de finales. Les deux meilleures équipes des trois poules de la compétition féminine sont qualifiées, tout comme les deux meilleures équipes classées troisièmes.
Dans la phase éliminatoire, les équipes qui sortent victorieuses des demi-finales se rencontrent pour la médaille d’or, et les deux équipes vaincues lors des demi-finales s’affrontent pour la médaille de bronze.
Dans la phase éliminatoire, en cas d’égalité, les équipes sont départagées pendant un temps supplémentaire de 15 minutes, suivi si nécessaire d’une série de cinq tirs au but par équipe. Si le match nul persiste, la méthode de la mort subite est utilisée.

LES STADES

Source : wikipedia
Source : wikipedia

Mardi 24 Juillet 2012
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :