Footofeminin.fr : le football au féminin

L'Italie décroche l'Euro 19 ans en France

La sélection italienne des moins de 19 ans a remporté face à la Norvège, la première compétition féminine officielle de son histoire, au terme d'une rencontre assez terne.



Triomphe italien en terre française (photo : uefa.com)
Triomphe italien en terre française (photo : uefa.com)
On ne pourra pas le cacher tant cela fut réel mais cette finale Italie - Norvège n'a pas été la meilleure rencontre de l'Euro féminin moins de 19 ans. La faute à la fatigue ou la pression peut-être… La faute à la qualité technique des deux formations sûrement. On regrettera d'ailleurs à ce sujet l'absence des Allemandes, au jeu pourtant beaucoup plus huilé et séduisant.

Bref, on s'est fermement ennuyé durant toute la première période, les deux formations jouant sur un rythme poussif et multipliant les approximations. Le score nul et vierge à la pause apparaissait donc logique malgré la tête décroisée et non cadrée de Tarnes (12e) côté norvégien et malgré la frappe trop enlevée de Bonometti (31e) et la tentative excentrée de Crespi (39e) pour les Italiennes.

L'entame de seconde période n'offrait pas d'éclaircie fulgurante, même si la formation transalpine tentait d'appuyer (un tout petit peu) sur l'accélérateur. Rien de bien transcendant mais cela permettait toutefois à la squadra azzurra de remonter d'un cran et d'obtenir quelques coups de pied arrêtés dangereux. Sur un coup franc à 20 m détourné par le mur norvégien, Parisi trouvait la base du poteau du but gardé par Thorbjornsen (66e). Un avertissement sans frais suivi d'une incursion dans la surface de Gueli. L'Italienne s'effondrait au contact de Herregarden et obtenait un penalty. Généreux ou pas, Parisi ne se posait pas autant de question (1-0, 69').

Habituées à plier sans rompre, les Norvégiennes étaient, cette fois, obligées de sortir de leur coquille. Mais la prolongation face à l'Allemagne pesait lourdement dans les jambes. Le manque d'imagination aussi. Tant et si bien que les Italiennes géraient relativement tranquillement leur fin de rencontre en s'appuyant autant sur leur culture tactique remarquable que sur le sens de la comedia dell'arte aiguisé. Parisi était même à deux doigts de doubler la mise à la 89e, la seule véritable occasion franche de cette finale étant sortie par les poings fermes de Thorbjornsen.

L'Italie décroche donc son premier titre continental en moins de 19 ans. Sans briller. Des filles très… italiennes finalement !

Source : NR

Alice Parisi (n°10), la meilleure joueuse de cette finale (photo : uefa.com)
Alice Parisi (n°10), la meilleure joueuse de cette finale (photo : uefa.com)
Samedi 19 juillet 2008 - 18 h 45
ITALIE - NORVEGE : 1-0 (0-0)
Tours (Stade de la Vallée du Cher)
Spectateurs : 1 810
Arbitre : Cristina Dorcioman (ROU) assistée de Tonja Paavola (FIN) et Judit Kulcsar (HON). 4e arbitre : Kateryna Monzul (UKR)
But : Alice PARISI 69' s.p.
Avertissements : Gueli 43', Marchese 44', Fusetti 73' pour l'Italie

ITALIE : 12-Sara PENZO ; 15-Eleonora BUSSU, 6-Francesca SAMPIETRO, 3-Sara GAMA (cap.), 2-Diletta CRESPI (13-Michela RODELLA 65') ; 7-Cristina BONOMETTI, 4-Silvia PISANO, 8-Alessandra BARRECA ; 10-Alice PARISI, 9-Sabrina MARCHESE (16-Laura FUSETTI 46'), 11-Pamela GUELI (17-Tatiana BONETTI 71'). Entr.: Corrado CORRADINI
Non utilisées : 1-Eleonora BUIATTI, 5-Martina ROSUCCI, 14-Elisa BARTOLI, 18-Giulia LOTTO

NORVEGE : 1-Ingrid THORBJORNSEN ; 2-Astrid Grøttå REE (15-Cathrine DYNGVOLD 82'), 3-Caroline WALDE, 7-Maren MJELDE (cap.), 5-Gunnhild HERREGARDEN ; 8-Ingrid Moe WOLD, 9-Ingvild ISAKSEN, 16-Katrine ANDRESEN (6-Marita EIDE 76'), 11-June TARNES (17-Ingrid RYLAND 57') ; 10-Ida Elise ENGET, 13-Hege HANSEN. Entr.: Jarl TORSKE
Non utilisées : 12-Marthe KVAALE, 4-Eirin KLEPPA, 14-Trine LUND, 18-Oda Bolkan FUGELSNES

Le but
1-0 (69) Gueli est déséquilibrée par Herregarden dans la surface. L'arbitre désigne le point de penalty. Parisi le frappe sur la gauche de la gardienne

L'Italie décroche l'Euro 19 ans en France
Les réactions

Corrado Corradini (entraîneur de l'Italie)
Je réalise à peine ce qui nous arrive ! Cela fait deux ans que nous travaillons dur pour en arriver là et nous sommes récompensés de nos efforts. Les filles se sont comportées en professionnelles tout au long de la compétition et cette victoire finale est largement méritée. Notre succès face à la France en poule (3-1) nous a mis sur la bonne orbite et nous avons tenu bon jusqu'au bout. Je félicite également la Norvège pour son remarquable parcours. Maintenant, nous allons savourer ce titre tout en pensant à bien préparer les prochaines échéances. Cet Euro en France restera en tout cas pour nous un formidable souvenir

Sara Gama (capitaine de l'Italie)
Nous avons eu du mal face à la solide défense norvégienne, mais nous avons su forcer le destin. C'est la victoire d'un groupe soudé qui a su se dépasser durant les quinze jours de la compétition. Nous sommes sur un nuage…

Jarl Torske (entraîneur de la Norvège)
C'est une grande désillusion car nous sommes passés à côté de notre finale. Quelques joueuses étaient fatiguées après le match contre l'Allemagne de mercredi dernier et n'ont pas eu leur rendement habituel. Les Italiennes ont plus osé que nous, ce qui explique leur victoire. De notre côté, nous avons commis trop d'erreurs techniques et perdu trop de ballons pour espérer mieux aujourd'hui. L'Italie dispose d'une belle génération et leurs différentes victoires face à la France ou encore la Suède ne sont pas le fruit du hasard.


Le classement final des buteuses

4 buts

* Marie Pollmann (Allemagne)

3 buts
* Toni Duggan (Angleterre)
* Pamela Gueli (Italie)

2 buts
* Stefanie Mirlach (Allemagne)
* Lisa Schwab (Allemagne)
* Eugénie Le Sommer (France)
* Cristina Bonometti (Italie)
* Alice Parisi (Italie)

1 but
* Kim Kulig (Allemagne)
* Marina Hegering (Allemagne)
* Selina Wagner (Allemagne)
* Jordan Nobbs (Angleterre)
* Ruesha Littlejohn (Ecosse)
* Christie Murray (Ecosse)
* Ioana Falviano (Espagne)
* Rocio Ruiz (Espagne)
* Silvia Meseguer (Espagne)
* Sara Gonzalez (Espagne)
* Julie Marchart (France)
* Alessandra Barreca (Italie)
* Tatiana Bonetti (Italie)
* Ida Enget (Norvège)
* Hege Hansen (Norvège)
* Gunhild Herregarden (Norvège)
* Louise Fors (Suède)
* Sofia Jakobsson (Suède)
* Emmelie Konradsson (Suède)
* Sara Sjöstedt (Suède)


Samedi 19 Juillet 2008
Sébastien Duret

Dans la même rubrique :