Footofeminin.fr : le football au féminin

La Coupe du Monde 17 ans débute ce mardi

Pour la première fois dans l'histoire du football, les sélections féminines 17 ans ont droit à leur Coupe du Monde. Elle débute ce mardi en Nouvelle-Zélande avec le pays hôte qui affronte le Canada



Nouvelle-Zélande - Canada, en ouverture de la Coupe du Monde
Nouvelle-Zélande - Canada, en ouverture de la Coupe du Monde
Il y neuf ans, la Nouvelle Zélande accueillait pour la dernière fois une grande compétition de football. Or, l'héritage laissé par la Coupe du Monde U-17 de la FIFA 1999 permet de mieux comprendre pourquoi les Kiwis ont décidé d'ouvrir à nouveau leurs portes au monde du ballon rond.

Le Président de la FIFA Joseph S. Blatter a déclaré que ce tournoi était "essentiel pour le développement et l'expansion du football féminin". Par ailleurs, le Président Blatter a fortement encouragé les hôtes néo-zélandais, qui vivent au rythme du rugby, à saisir cette occasion d'embrasser le ballon rond, avec la promesse que "quelque chose de très spécial les attend".

Difficile de citer des favoris
Tatjana Haenni, responsable du département de football féminin à la FIFA, a également pu discuter avec des fans locaux "agréablement surpris" par l'annonce de ce tournoi, même si personne ne sait vraiment à quoi s'attendre. Si un nouveau tournoi mettant aux prises de jeunes footballeuses jusque-là inconnues peut paraître difficile à pronostiquer parmi les 16 sélections présentes, on peut néanmoins se risquer à citer quelques favoris.

Après avoir conquis quatre des cinq Coupes du Monde féminines de la FIFA à eux deux, l'Allemagne et les Etats-Unis apparaissent comme les favoris logiques, surtout au vu de leur parcours impeccable en éliminatoires. Cela dit, rien n'est écrit d'avance en football et de nombreuses formations pourraient bien jouer les trouble-fêtes.

La RDP Corée, championne d'Asie en titre, pourrait bien rééditer son incroyable succès d'il y a deux ans lors de la Coupe du Monde féminine U-20 de la FIFA, Russie 2006. De même, la Colombie n'a fait aucun mystère de son ambition, à savoir ramener le titre suprême en Amérique du Sud. Le Nigeria a la cote, la France est en grande forme et les Kiwis semblent déterminées à aller plus loin que toutes les autres sélections néo-zélandaises avant elles : autant dire que la route vers la finale sera certainement pleine de surprises.

Mais quelle que soit la sélection victorieuse, ce tournoi fondateur est assuré de rester dans les annales. L'histoire de la Ghanéenne Ellen Coleman, âgée de 12 ans et 11 mois seulement, en témoigne : cette jeune fille est en passe de devenir la plus jeune joueuse, hommes et femmes confondus, à participer à un match de compétition de la FIFA.

Les utilisateurs de FIFA.com pourront suivre des vidéos en direct, des infos quotidiennes et des résumés de match en temps réel !

Avec fifa.com

Le calendrier complet du tournoi

Retirez 12 heures pour obtenir l'heure en France

Groupe A
1 28/10 19:00 Auckland Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Canada Canada
2 29/10 12:00 Auckland Danemark Danemark Colombie Colombie
9 01/11 13:00 Auckland Colombie Colombie Canada Canada
10 01/11 16:00 Auckland Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Danemark Danemark
19 04/11 19:00 Hamilton Canada Canada Danemark Danemark
20 04/11 19:00 Wellington Colombie Colombie Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Groupe B
3 29/10 12:00 Christchurch Costa Rica Costa Rica Allemagne Allemagne
4 29/10 15:00 Christchurch RDP Corée RDP Corée Ghana Ghana
11 01/11 13:00 Christchurch Ghana Ghana Allemagne Allemagne
12 01/11 16:00 Christchurch Costa Rica Costa Rica RDP Corée RDP Corée
17 04/11 16:00 Hamilton Allemagne Allemagne RDP Corée RDP Corée
18 04/11 16:00 Wellington Ghana Ghana Costa Rica Costa Rica
Groupe C
5 30/10 12:00 Hamilton Japon Japon Etats-Unis Etats-Unis d’Amérique
6 30/10 15:00 Hamilton France France Paraguay Paraguay
13 02/11 13:00 Hamilton Paraguay Paraguay Etats-Unis Etats-Unis d’Amérique
14 02/11 16:00 Hamilton Japon Japon France France
21 05/11 16:00 Christchurch Paraguay Paraguay Japon Japon
22 05/11 16:00 Auckland Etats-Unis d’Amérique Etats-Unis France France
Groupe D
7 30/10 12:00 Wellington Brésil Brésil Angleterre Angleterre
8 30/10 15:00 Wellington République de Corée Corée du Sud Nigeria Nigeria
15 02/11 13:00 Wellington Nigeria Nigeria Angleterre Angleterre
16 02/11 16:00 Wellington Brésil Brésil Corée du Sud République de Corée
23 05/11 19:00 Christchurch Nigeria Nigeria Brésil Brésil
24 05/11 19:00 Auckland Angleterre Angleterre Corée du Sud République de Corée

 

Quarts de finale
25 08/11 13:00 Wellington 1A - 2B
26 08/11 16:00 Wellington 1B - 2A
27 09/11 13:00 Hamilton 1C - 2D
28 09/11 16:00 Hamilton 1D - 2C
Demi-finales
29 13/11 16:00 Christchurch V25 - V27
30 13/11 19:00 Christchurch V26 - V28
Match pour la troisième place
31 16/11 13:00 Auckland P29 - P30
Finale
32 16/11 16:00 Auckland V29 - V30

V : vainqueur / P : perdant

 

 


TELECHARGER LE PROGRAMME OFFICIEL DES MATCHES

TELECHARGER LES LISTES OFFICIELLES DES JOUEUSES


QUELQUES FAITS ET CHIFFRES

- 320 joueuses inscrites pour le tournoi
- 16 nations dont 4 européennes, 3 asiatiques, 3 nord-américaines, 3 sud-américaines, 2 africaines et 1 océanienne
- 32 matches programmés dans quatre stades : North Harbour Stadium (à Auckland), Waikato Stadium (à Hamilton), Wellington Stadium, QEII Park (à Christchurch)
- 1/4 de finale se joueront à partir du 8 novembre
- Le Premier Ministre Helen Clark est le président d'honneur et le gouvernement néo-zélandais a contribué à hauteur de 1,5 million de dollars pour l'organisation sur un budget global de 11,8
- 1 200 volontaires prendront part à l'événement
- 155 pays ont acquis les droits d'image pour une audience cumulée estimée à 125 millions
- 32 matches en direct sur Sky Sport en Nouvelle-Zélande plus les matches néo-zélandais et la finale sur la première chaine nationale du pays. En France, on suivra la compétition sur Eurosport
- 100 journalistes accrédités
- 1 500 voyageurs étrangers sont attendus
- 140 personnes représenteront la FIFA
- 7 à 10 $ soit la fourchette de prix pour assister à un match (10 à 20 $ pour la finale)

L'équipe néo-zélandaise évoluera à domicile
L'équipe néo-zélandaise évoluera à domicile

Lundi 27 Octobre 2008
Sébastien Duret

Dans la même rubrique :