Footofeminin.fr : le football au féminin

La chronique de Laetitia au Mondial (Avant Brésil-Corée) - MARTA : « On a besoin de jouer physique »

Pour sa quatrième coupe du monde, Marta veut amener son équipe jusqu'au bout. La meilleure buteuse de l'histoire du mondial sait qu'il faudra compter sur le collectif.



Déjà en 2011, Marta était l'une des joueuses à surveiller.
Déjà en 2011, Marta était l'une des joueuses à surveiller.
Le centre médiatique du stade olympique était bien calme aujourd'hui à un jour du premier match à Montréal. Mais quand Marta est entrée dans l'enceinte, les journalistes se sont vite agités. Il faut dire que la milieu de terrain brésilienne est une légende dans le foot féminin.
À 29 ans, elle dispute sa quatrième coupe du monde. Elle détient le record de réalisations dans cette compétition avec quatorze buts et a l'occasion de encore marquer l'histoire cette année.
« Le foot brésilien est toujours regardé pour ses individualités », analyse Marta lors de la conférence de presse d'avant match, « mais on a besoin de jouer physique si on veut remporter cette coupe du monde ».

Le Brésil en favori

À l'entraînement, les Brésiliennes doivent réapprendre à jouer avec Marta, souvent absente en sélection nationale.
À l'entraînement, les Brésiliennes doivent réapprendre à jouer avec Marta, souvent absente en sélection nationale.
Comme souvent le Brésil fait partie des favoris. Sixième au classement mondial, la Seleçao s'est toujours qualifiée pour la coupe du monde féminine depuis qu'elle existe. En 2007, les Brésiliennes avaient laissé échapper de peu le titre mondial face à l'Allemagne. « Le fait que le Brésil est toujours donné favori en coupe du monde n'est pas un avantage » met en garde l'entraîneur Vadao.
Lors de la conférence de presse, on parlait pression et responsabilité pour la capitaine. Elle sait que tous les regards sont tournés vers elle. « Mon rôle sera d'amener l'équipe le plus loin possible. Je suis capitaine mais on se bat toutes ensemble. »
Retenue par son club suédois, le FC Rosengard où elle évolue pendant l'année, Marta a souvent été absente lors des matches de qualification et de préparation du mondial. « La communication sera très importante sur le terrain et en dehors » déclare-t-elle. Suffisant pour les Brésiliennes ?
Réponse sur le terrain demain, Brésil-Corée, une heure du matin heure française.

À Montréal Laetitia Béraud

LIRE AUSSI SUR FOOTOFEMININ...


Mardi 9 Juin 2015

Dans la même rubrique :