Footofeminin.fr : le football au féminin

Les ambassadrices allemandes préparent le Mondial 2011

Quatre anciennes internationales allemandes se sont engagées dans la prochaine Coupe du Monde. Les "ambassadrices allemandes" vont ainsi promouvoir l'événement pour leur pays.



La chancelière allemande Angela Merkel aux côtés de Steffi Jones
La chancelière allemande Angela Merkel aux côtés de Steffi Jones
A deux ans et demi du le coup d'envoi officiel de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011 en Allemagne, Steffi Jones peut compter sur le soutien de plusieurs personnalités de premier plan. Les internationales allemandes Sandra Minnert, Renate Lingor, Britta Carlson, et Silke Rottenberg tout récemment se sont engagées en tant qu'ambassadrices de l'événement. Leur rôle consiste à assurer la promotion de ce tournoi, organisé pour la première fois sur le sol allemand.

Les trois premières ambassadrices de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011 ont été présentées officiellement au grand public le 29 mai 2008, juste avant le coup d'envoi du match entre l'Allemagne et le Pays de Galles, comptant pour les éliminatoires de l'Euro 2009. Pour l'occasion, Steffi Jones et Theo Zwanziger, le président de la fédération allemande, avaient fait le déplacement au Kasseler Auestadion.

A elles cinq, Steffi Jones, Sandra Minnert, Renate Lingor, Britta Carlson et désormais Silke Rottenberg totalisent près de 550 sélections en équipe nationale. Dans l'esprit des supporters, les noms de ces championnes restent donc étroitement liés aux deux sacres mondiaux de 2003 et 2007, ainsi qu'au triomphe européen de 1997, 2001 et 2005.

"Je suis ravie d'accueillir quatre joueuses qui ont fait l'histoire du football féminin allemand dans notre équipe. Nos trois ambassadrices sauront s'acquitter de leur mission avec talent. Grâce à elles, la Coupe du Monde Féminine 2011 sera bientôt au cœur de toutes les conversations",
a déclaré Steffi Jones, la présidente du CO.

Ce trio prestigieux aura également en charge la représentation internationale de l'événement, ainsi que la gestion des campagnes nationales concernant les écoles et les clubs. En plus de représenter l'image du tournoi, les ambassadrices auront également pour tâche d'en assurer la publicité. Les occasions ne manquent pas : une séance photo avec les joueuses de l'équipe nationale, le tournage d'un spot publicitaire ou encore l'inauguration d'un mini-terrain par la DFB...


Trois des quatre ambassadrices allemandes
Trois des quatre ambassadrices allemandes
Sandra Minnert a pris sa retraite internationale le 1er novembre 2007 après 147 matches et 16 buts sous le maillot de l'équipe d'Allemagne. L'ancienne défenseuse internationale a été officiellement nommée ambassadrice de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011 le 25 janvier dernier, dans les locaux du CO.

La talentueuse Renate Lingor appartient elle aussi au club des "centenaires" de l'équipe nationale. Idge, ancienne milieu de terrain du 1. FFC Francfort, a participé à la conquête des titres mondiaux en 2003 et 2007 aux côtés de Minnert.

Britta Carlson, ancienne meneuse de jeu de l'équipe d'Allemagne et du VfL Wolfsburg, poursuivra ses activités d'entraîneuse adjoint au sein de son ancien club en marge de son rôle d'ambassadrice de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011.

Enfin, Silke Rottenberg a officiellement intégré l'équipe des ambassadrices de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011 en décembre. Championne du monde en 2003 et 2007, Rottenberg aura pour mission de représenter le tournoi et les différentes initiatives associées au niveau régional, national et international.

La gardienne championne d'Europe 1997, 2001 et 2005 a fait ses adieux à la sélection nationale le 30 mai 2008, après avoir accumulé 126 sélections tout au long de sa carrière. Sous les couleurs du 1. FFC Francfort, Rottenberg a terminé l'année sur un fameux triplé : championnat, Coupe d'Allemagne et Coupe UEFA. En 2007, Francfort et sa gardienne s'étaient déjà adjugés le titre de champion d'Allemagne et la Coupe d'Allemagne.

Avec fifa.com

Vendredi 26 Décembre 2008
Sébastien Duret

Dans la même rubrique :