Footofeminin.fr : le football au féminin

Les réactions des sélectionneurs du groupe A

A l'issue du Tirage au sort final de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011, Silvia Neid n'a pas cherché à cacher sa satisfaction. Toutefois, la sélectionneuse allemande ne sait que trop bien que l'Allemagne n'aura pas le droit à l'erreur, tant les attentes de ses supporters sont grandes. FIFA.com a recueilli les témoignages des équipes versées dans le Groupe A.



Silvia Neid, sélectionneuse de l'Allemagne
Je suis contente mais il est encore trop tôt pour dire que nous sommes déjà en quart de finale. Nous ne commettrons sûrement pas l'erreur de sous-estimer nos adversaires. En revanche, nous sommes heureuses de savoir enfin à qui nous aurons affaire. Nous allons pouvoir réfléchir à notre stratégie et observer nos adversaires pendant les fêtes de Noël. Le semestre à venir s'annonce très chargé en ce qui me concerne. Il ne faut surtout pas se laisser influencer par les attentes du public. Personne ne doit nous mettre la pression. Il faut au contraire se concentrer sur la notion de plaisir. Si nous trouvons nos marques, surtout sur le plan offensif, nous serons très difficiles à arrêter. Notre objectif est clair, il s'agit avant tout de franchir le premier tour. Nous prenons les choses dans l'ordre. A plus long terme, nous allons tout faire pour conserver notre titre. Nous avons vécu des moments merveilleux en Chine et nous ferons tout pour connaître à nouveau pareil bonheur.

Bruno Bini, sélectionneur de la France
En voyant les résultats du tirage au sort, je me suis dit : encore l'Allemagne ! Mais cette fois, nous affronterons les Allemandes lors de la dernière journée. Cela devrait nous donner le temps de prendre les points nécessaires pour assurer notre qualification. Je pense que nous pouvons viser la deuxième place, même si je suis bien conscient que les Nigérianes et les Canadiennes ont les mêmes ambitions. Je ne peux pas vous dire grand-chose sur ces deux équipes car je ne les ai pas encore vues à l'œuvre. En revanche, je peux vous assurer que nous avons de sérieux arguments. Nos adversaires ne vont pas s'amuser contre nous.

Carolina Morace, sélectionneuse italienne du Canada
Ce ne sera pas facile pour nous d'affronter l'Allemagne dès sa première sortie. Peut-être que les Allemandes subiront les effets de la pression, car le public sera certainement au rendez-vous. Si nous jouons bien, tout est possible dans le match d'ouverture. Évidemment, l'Allemagne partira favorite dans ce groupe. Je tiens cependant à rappeler que nous lui avons donné du fil à retordre lors d'un récent match amical. Les Nigérianes et les Françaises sont redoutables. Les premières ont un physique exceptionnel. Nous allons devoir soigner notre préparation, en passant le plus de temps possible ensemble. Malheureusement, notre championnat n'est pas très relevé. Nous devons compenser nos lacunes par rapport aux autres favoris en travaillant le plus possible à l'entraînement.

Ngozi Eucharia Uche, sélectionneuse du Nigeria
Ce groupe est très relevé mais nous sommes impatientes à l'idée de relever ce superbe défi. Nos trois adversaires sont tous redoutables. Nous allons nous entraîner le mieux possible et nous donnerons le meilleur de nous-mêmes le moment venu. Après avoir atteint la finale de la Coupe du Monde Féminine U-20, notre objectif est de faire à nouveau parler de nous en Allemagne. Je suis optimiste, car nous avons beaucoup de grandes joueuses. Pour moi, aucune équipe n'est invincible. Chacun des 16 participants peut prétendre au titre. En football, les matches ne se jouent pas sur le papier mais sur le terrain !

Source : fifa.com
Les réactions des sélectionneurs du groupe A

Mardi 30 Novembre 2010
Sébastien Duret


Dans la même rubrique :