Footofeminin.fr : le football au féminin

OFC NATIONS CUP - A l'autre bout du Monde, les Vahine Ura prêtes à débuter

La phase finale de la zone Océanie, organisée par l'OFC se déroule sans la Nouvelle-Zélande qualifiée d'office pour la Coupe du Monde 2023. En conséquence, pas de qualification directe pour la phase finale mais la possibilité pour les 9 nations engagées de décrocher une place en barrages inter-confédérations en février 2023.



A l'autre bout du globe, la sélection tahitienne va débuter la nuit prochaine la Coupe des Nations féminine de l'OFC, la confédération d'Océanie. Un événement majeur pour Stéphanie Spielmann qui a travaillé avec ses joueuses pour aborder dans les meilleures dispositions cette compétition qualificative à la Coupe du Monde.

Un travail fruit de près d'une dizaine d'années de découverte du football aux jeunes filles locales, de prospection à travers un territoire qui s'étend sur plus de 2 000 kilomètres composés de dizaines d'île. D'autant que la sélection est très jeune puisque son premier match international remonte aux Jeux du Pacifique en juillet 2003 même si depuis trois ans, aucune rencontre n'avait pu être organisée. Séduite par Tahiti, Stéphanie Spielmann s'y est installée en 2014 et depuis 2018, elle est en charge à la Fédération Tahitienne du développement dans le cadre des opérations de développement menées par la FIFA sur tous les territoires. Actuellement 104e au classement FIFA, l'équipe est venue en février dernier en Europe et plus précisément en Alsace pour se préparer.

Une riche expérience acquise en février dernier

Un lieu pas anodin pour la sélectionneuse Stéphanie Spielmann (39 ans) native d'Alsace qui profite de cette occasion pour organiser trois matchs internationaux face à des sélections européennes, le Luxembourg et Andorre. Bien loin du football des îles du Pacifique, l'expérience est unique pour une grande partie des joueuses qui n'ont jamais quitté leur territoire. L'occasion aussi de proposer à de nouvelles joueuses installées en Europe d'intégrer la sélection à l'image de la gardienne Camille André, 19 ans, native de Papeete. Après deux défaites face au Luxembourg (0-5, 0-11), la sélection termine par un match nul face à Andorre (0-0) à Schiltigheim. Historique mais aussi le signe de l'apprentissage rapide de ses joueuses dont la technique et la volonté de jouer avec le ballon sont évidentes au risque d'en oublier une certaine rigueur. Mais avec beaucoup d'abnégation, elles gardent leur but inviolé et la gardienne Camille André sort même un penalty adverse avant la pause.

Stéphanie Spielmann a fait l'amalgame

Avec sept joueuses évoluant en France et une aux États-Unis, Stéphanie Spielmann a réussi lors de ce stage à faire l'amalgame entre des joueuses d'expérience et des styles différents comme elle le soulignait il y a quelques jours : "Le stage en Europe a fait beaucoup de bien et les joueuses ont redoublé d'efforts aux entraînements. Nous avons retrouvé les joueuses expatriées à partir du mois de juin et cela nous a permis de nous entraîner toutes ensemble et de façon quotidienne depuis plusieurs semaines" précise celle dont l'équipe débute face à la Papouasie-Nouvelle-Guinée ce dimanche avant de jouer Vanuatu.

Avec un groupe de 22 joueuses où l'on retrouve finalement Delani Guyot qui évolue en Caroline du Nord, la gardienne Camille André (Strasbourg), Kiani Wong (RC Lens), Mariko Izal (Villenave), Ranihei Nui (Montpellier HSC), Vahuariki Tufaunui (Toulouse FC) et 16 joueuses issues de 8 clubs locaux différents, Stéphanie Spielmann espère que son groupe saura tirer profit de son apprentissage lors d'une phase finale organisée aux Iles Fidji avec 9 sélections. Le premier aura la possibilité de pouvoir l'aventure en barrage inter-continental en février 2023 pour tenter de rêver à une participation à la Coupe du Monde 2023 en Australie et Nouvelle-Zélande.

NB. : L'équipe de Tahiti de football surnommée Vahine Ura est une équipe nationale qui rassemble les meilleures joueuses de Polynésie française sélectionnées par la Fédération tahitienne de football.

La liste tahitienne

G : 1-Gelimma El Hadj Kaddour (AS Dragon), 16-Camille André (RC Strasbourg)
D : 3-Merehau Iotua (AS Tefana), 5-Julienne Naomi (AS Dragon), 6-Mariko Izal (Jeunesse Villenavaise*), 13-Tauahere Lin (AS Tefana), 15-Raihei Tetauru (AS Olympic de Mahina), 19-Mitiura Paint-Koui (AS Dragon), 21-Gwendoline Fournier CAP. (AS Jeunesse Marquisienne), 24-Rereura Peu (AS Venus)
M : 7-Kohai Mai (AS Dragon), 8-Tevahine Teriinohopuaiterai (AS Olympic de Mahina), 10-Charlotte Rodriguez (AS Pirae), 12-Vahuariki Tufaunui (Toulouse FC*), 14-Delani Guyot (North Carolina Fusion, USA), 17-Kiani Wong (RC Lens*), 26-Krystal Vivish (AS Dragon)
A : 4-Babou Tepea (AS Tefana), 9-Ranihei Nui (Montpellier HSC*), 11-Tahia Tamarii (AS Pirae), 18-Tetia Mose (AS Papara FC), 20-Hinavainui Malfatti (AS Tiare Tahiti)

*clubs métropolitains

Groupe A

Mercredi 13 juillet 2022
SAMOA - TONGA : 2-0
Suva (HFC Bank Stadium)

Samedi 16 juillet 2022
TONGA - ILES COOK : 1-1
Suva (HFC Bank Stadium)

Mardi 19 juillet 2022
ILES COOK - SAMOA : 19h00 locales (9h00 françaises)
Suva (HFC Bank Stadium)

Groupe B

Jeudi 14 juillet 2022
VANUATU - PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE : 1-3
Suva (HFC Bank Stadium)

Dimanche 17 juillet 2022
PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE - TAHITI : 16h00 locales (6h00 françaises)
Suva (HFC Bank Stadium)

Mercredi 20 juillet 2022
TAHITI - VANUATU : 16h00 locales (6h00 françaises)
Suva (HFC Bank Stadium)

Groupe C

Jeudi 14 juillet 2022
ILES SALOMON - FIDJI : 1-1
Suva (HFC Bank Stadium)

Dimanche 17 juillet 2022
FIDJI - NOUVELLE-CALÉDONIE : 19h00 locales (9h00 françaises)
Suva (HFC Bank Stadium)

Mercredi 20 juillet 2022
NOUVELLE-CALÉDONIE - ILES SALOMON : 19h00 locales (9h00 françaises)
Suva (HFC Bank Stadium)

Samedi 16 Juillet 2022
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :