Footofeminin.fr : le football au féminin

Révolution : Une Super League pour l'Angleterre

Fort d'une pleine croissance et de résultats internationaux probants, le football anglais féminin va franchir un nouveau pallier avec une Super League et des contrats fédéraux pour permettre aux joueuses de se consacrer à la sélection nationale.



Action lors d'Arsenal - Everton (source : fa.com)
Action lors d'Arsenal - Everton (source : fa.com)
Conservateur, les Anglais ? La décision prise par la Fédération Anglais laisse penser tout le contraire. Car le football anglais féminin est à l’aube d’une révolution avec le démarrage en 2010 d'une “Super League”.

Après une réunion en août dernier, la Fédération Anglaise était réticente à cette proposition. Mais finalement après réflexions et notamment la volonté d’Hope Powell, la sélectionneure anglaise, cette proposition a été validée.

Ce changement est l’un des nombreux apportés par la Fédération, avec la nomination d’un manager pour le football au féminin, et l’introduction de contrats fédéraux pour les joueuses anglaises afin de pouvoir se consacrer à la sélection nationale. Le champion anglais actuel “FA Women's Premier League” est maintenu durant les mois d’hiver et de printemps.

En plein développement depuis 10 ans, avec près de 120 000 licenciées, le football anglais est sous la surveillance d’Hope Powell. Non seulement Arsenal a remporté la Coupe d’Europe féminine en 2007, mais les sélections nationales sont désormais régulièrement présentes aux phases finales des tournois majeurs. De plus, la Fédération anglaise enregistre 52 centres d’excellence pour les filles de 8 à 16 ans à travers le pays.

Après avoir attiré les foules lors de l’Euro 2005, l’équipe nationale a participé aux quarts de finale de la Coupe du Monde 2007 et jouera ce jeudi sa place directe en phase finale de l’Euro 2009. En attendant les équipes U20 et U17 participeront aux prochaines Coupes du Monde en novembre et décembre.

Hope Powell a déclaré : “C’est un autre grand pas pour le football au féminin et les équipes anglaises. La nouvelle Super League engendrera de la concurrence et de la haute qualité, et pendant les mois d’été donnera une exposition à la discipline car il n’y a aucun autre football de jouer à cette période. J’espère également qu’il empêchera nos meilleures joueuses de rejoindre les Etats-Unis qui démarreront en avril 2009 un nouveau championnat professionnel (1). Je suis très confiante pour la nouvelle organisation et les contrats fédéraux qui vont nous aider à hisser la barre plus haute et à la construction d’une élite. Nos équipes arriveront dans les tournois plus tôt ou à mi-saison, alors qu’elles y sont actuellement au bout de 9 à 10 mois, comme ce fut le cas à l’Euro 2005 et en Chine, pour la dernière Coupe du Monde. Ce sont des périodes très passionnantes qui nous attendent”.

(1) N.B. Le championnat professionnel américain (www.womensprosoccer.com) démarrera avec 7 équipes franchisées en avril 2009. Kelly Smith, Emma Byrne (Irlande), Eniola Aluko, Karen Carney, Alex Scott qui évoluent actuellement en Angleterre ont été draftées. A noter que trois joueuses françaises ont aussi été draftées : Sonia Bompastor, Camille Abily et Louisa Necib.


Mercredi 1 Octobre 2008
Sébastien Duret

Dans la même rubrique :