Footofeminin.fr : le football au féminin

#U17WWC - Des quarts au suspense variable

Ce week-end auront lieu les quarts de finale de la Coupe du monde des moins de 17 ans. Quatre matches seront au programme, à commencer par l'affiche attendue entre l'Espagne et la Corée du Nord. Présentation des rencontres, qui offrent des oppositions plus ou moins équilibrées.



24 novembre à 18h : Espagne-Corée du Nord

photo FIFA.com
photo FIFA.com
Le premier quart de finale sera la principale affiche de ce tour, entre deux équipes qui étaient sur le podium de la dernière édition et qui font partie des favoris à la succession des Nord-Coréennes. Le premier tour place l'Espagne dans la position du favori. Meilleure attaque et défense de la compétition (statistiques identiques au Ghana avec 10 buts marqués et un encaissé), équipe qui s'est procurée le plus d'opportunités, l'Espagne s'est montrée solide. La Corée du Nord n'a elle semblé à l'aise pour développer son football qu'une fois le break réalisé contre les États-Unis, ce qui est peu sur l'ensemble du premier tour.
Les championnes du monde ont plutôt souffert face à des équipes physiques, et le jeu des championnes d'Europe devrait mieux lui convenir. Cependant, c'est un nouveau tournoi qui débute avec les matches à élimination directe, et si l'Espagne -qui a été tenue en échec par une équipe de Colombie volontaire- compte bien éliminer la Corée du Nord après avoir corrigé la Corée du Sud, les championnes du monde en titre auront bien l'intention de continuer leur route... Les deux équipes ayant tiré ) elles deux 120 fois au but lors du premier tour, le match devrait dans tous les cas être animé.

Parcours
Espagne
J1 : Corée du Sud : 4-0
J2 : Colombie : 1-1
J3 : Canada : 5-0

Corée du Nord
J1 : Allemagne : 1-4
J2 : États-Unis : 3-0
J3 : Cameroun : 2-1

24 novembre à 21h : Japon-Nouvelle-Zélande

Le deuxième quart de finale opposera le vainqueur du groupe B, le Japon, au deuxième du groupe A, la Nouvelle-Zélande. Les Nadeshiko seront favorites de cette confrontation après avoir tranquillement géré leur phase de poule malgré une seule victoire au compteur, alors que la Nouvelle-Zélande a connu des difficultés pour battre la Finlande et l'Uruguay avant de perdre contre le Ghana, des résultats qui ne devraient pas lui permettre de prendre le dessus sur un des favoris de la compétition. Cependant, la Nouvelle-Zélande est toujours une équipe difficile à manoeuvrer, et le Japon n'a pas été particulièrement virevoltant offensivement jusqu'ici. Ne pas retrouver les joueuses de Futoshi Ikeda, sacré avec les U20 cet été en France, serait toutefois une surprise de taille.

Parcours
Japon
J1 : Brésil : 0-0
J2 : Afrique du Sud : 6-0
J3 : Mexique : 1-1

Nouvelle-Zélande
J1 : Finlande : 1-0
J2 : Uruguay : 2-1
J3 : Ghana : 0-2

25 novembre à 20h : Ghana-Mexique

L'affiche entre le Ghana et le Mexique se présente comme un quart de finale plutôt ouvert. Le Ghana a fait belle impression lors de la première phase, mais l'adversité était limitée et il est difficile de juger vraiment de son niveau. Face à une équipe du Mexique qui n'a pas franchement impressionné cependant, le Ghana a la possibilité de retrouver le dernier carré, d'autant plus que sa buteuse Mukarama Abdulai est en grande forme et son attaque de façon générale fait des dégâts dans les défenses adverses. Le Mexique, qui a cadré moins de dix tirs en trois matches et inscrit deux buts seulement, va devoir hausser son niveau de jeu face à une équipe qui n'a encaissé qu'un but jusqu'à présent. Les joueuses de Monica Vergara, qui ont peut-être un peu profité d'une équipe du Japon qui n'était pas à fond pour obtenir leur qualification, ont cependant montré du caractère et en ont été récompensées. Désormais, c'est du bonus, et les deux équipes seront sans aucun doute particulièrement motivées pour rejoindre les demi-finales.

Parcours
Ghana
J1 : Uruguay : 5-0
J2 : Finlande : 3-1
J3 : Nouvelle-Zélande : 2-0

Mexique
J1 : Afrique du Sud : 0-0
J2 : Brésil : 1-0
J3 : Japon : 1-1

25 novembre à 23h : Allemagne-Canada

Dans ce dernier quart de finale, l'Allemagne partira favorite, et le Canada ne semble pas avoir les armes pour être une réelle menace. Qualifié après deux victoires à l'arraché, déclenchées par des buts sur coups de pieds arrêtés de Jordyn Huitema face à deux équipes qui ont manqué d'efficacité, le Canada a subi une nette défaite pour terminer la phase de poule (sans Huitema et en faisant tourner). L'Allemagne de son côté a nettement battu la Corée du Nord et les États-Unis, et la défaite surprise face au Cameroun est un avertissement qui ne la rend que plus dangereuse. Malgré seulement deux buts encaissés, la défense allemande n'a cependant pas fait une immense impression, et le Canada cherchera à se montrer opportuniste à commencer sur les phases de jeu arrêté ou sur des attaques rapides. L'attaque allemande au complet s'est montrée redoutable, et la défense au complet du Canada n'a -de façon assez étonnante- pas encaissé le moindre but ; il s'agira d'un vrai test pour les joueuses Rhian Wilkinson, pour lesquelles l'accession en quart de finale est déjà synonyme de tournoi réussi.

Parcours
Allemagne
J1 : Corée du Nord : 4-1
J2 : Cameroun : 0-1
J3 : États-Unis : 4-0

Canada

J1 : Colombie : 3-0
J2 : Corée du Sud : 2-0
J3 : Espagne : 0-5

Samedi 24 Novembre 2018
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :