Footofeminin.fr : le football au féminin

#U20WWC - Futoshi IKEDA (Japon) : « On peut toujours s’améliorer »

Les grands maestros ont cela de reconnaissable qu’ils ne sont jamais satisfaits. L’entraîneur japonais Futoshi Ikeda l’a démontré ce vendredi soir après la victoire en finale face à l’Espagne, en gardant la tête froide malgré la fin de compétition quasi parfaite de son équipe en Coupe du Monde U20.



Quelles sont vos premières sensations en tant que champion du monde ?
Je suis très fière de mes joueuses, je pense que toutes, en tant qu’équipe, ont beaucoup grandi durant ce tournoi, et ce résultat me remplit de joie.

Souvent discrète au tableau d’affichage, l’excellente Fuka Nagano a marqué durant cette finale, c’est dû à vos consignes ?
Je pense qu’il ne s’agit pas que de son travail. Il faut voir le travail de l’équipe dans son ensemble, il n’y a pas que Nagano, nous avons beaucoup de bonnes joueuses.

Avez-vous remarqué que le public, notamment français, s’est pris de passion pour votre équipe durant le tournoi ?
Les gens en France en général, et dans le stade, tout le monde nous a encouragé, c’était très bien ! Je pense que tout le monde nous a donné un peu de force et c’est aussi pour ça que nous avons pu remporter le tournoi.

Vainqueur de la Coupe du Monde 2011, le Japon a-t-il un futur radieux avec la consécration obtenue par ces U20 ?
C’est notre première coupe du monde dans cette catégorie, donc forcément on est heureux ! Je pense que toutes les joueuses vont devenir plus fortes dans le futur, et j’espère que ça se répercutera en équipe nationale.

Vous aviez perdu lors du match face à l’Espagne en phase de groupe, comment aviez-vous préparé cette rencontré ?
Avant la partie, on savait qu’elles étaient très fortes au niveau de la possession de balle, et qu’elles avaient aussi une très bonne défense. J’ai donc tenté de contrer leurs forces. Au début, on a vu à quelle point elles pouvaient nous faire mal en attaque, mais à la fin on a su bien attaquer et c’est la combinaison de nos efforts des deux côtés du terrain qui nous ont permis de gagner.

Il y avait des consignes particulières ?
Que ce soit en attaque ou en défense, on s’est concentré sur la distance entre chaque joueuse, on voulait avoir un bon angle dans nos offensives ou, à contrario, ne pas leur laisser d’ouverture dans notre camp, mais aussi un bon espacement. C’est ce que nous avions fait jusque-là et c’est ce que nous avons continué à faire aujourd’hui.

Quel regard portez-vous sur vos joueuses quant à leurs prestations tout au long de la compétition ?
Nous nous sommes très bien comportés pour remporter ce titre. Mais nous avons besoin d’en faire plus, surtout qu’il y a une coupe du monde qui arrive, et des Jeux Olympiques aussi, donc on est heureux mais on sait qu’il nous reste du travail. Je pense que ce n’est pas une équipe parfaite, on peut toujours s’améliorer, mais c’est vrai que nous avons déjà réussi un de nos objectifs en l’emportant ce soir ».

Takarada : « Nous allons fêter ça ensembles »

Quelle sensation d’être championne du monde U20 ?
Gagner la partie est si incroyable, je suis très heureuse, comme tout le reste de l’équipe. Nous avons reçu beaucoup d’encouragements, et puis nous avons aussi travaillé en équipe, ça explique pourquoi nous avons un si bon résultat.

Vous êtes submergée par les récompenses. Comment évaluez-vous cette coupe du monde ?
Ça a été dur en phase de groupe pour moi, mais j’ai essayé de faire de mon mieux, pour parvenir à obtenir ce résultat. Concernant la finale, je pense qu’au début nous avons subi, mais nous avons été capables de très bien défendre, c’est pour cela que nous avons gagné ce soir.

Vous allez faire la fête ce soir ?
Nous allons fêter ça toutes ensembles, oui, c’est certain !

Dimanche 26 Août 2018
Vincent Roussel

Dans la même rubrique :