Footofeminin.fr : le football au féminin

#WEURO2017 - Finale : un nouveau champion au palmarès dimanche

En décrochant leur place en finale jeudi soir, le Danemark et les Pays-Bas sont devenus les sixième et septième finalistes de l'histoire du championnat d'Europe. Le champion sera donc inédit ce dimanche (18h00).



Second pays hôte à atteindre la finale d'une compétition organisée sur son sol depuis l'instauration de la phase de groupes en 1997, la sélection des Pays-Bas va tenter ce dimanche de faire aussi bien que l'Allemagne vainqueur en 2001. L'équipe allemande connaîtra son successeur dimanche soir, après six éditions décrochées consécutivement. La formation de Dzsenifer Marozsan n'a pas passé le stade des quarts de finale stoppée par la solide équipe danoise. C'est l'une des surprises de cette édition néerlandaise où les cinq précédentes équipes ayant déjà atteint une finale ont été éliminées. L'Allemagne qui compte 8 victoires, la Norvège avec 2 succès et 4 défaites en finale, la Suède avec sa victoire en 1984 et 3 défaites ou encore l'Italie (2 défaites en finale) sont tombées en phase de groupe ou en quart. Seule l'Angleterre avait réussi à atteindre les demi-finales. Mais face au pays hôte, l'Angleterre a craqué (0-3) et a laissé échapper la possibilité de disputer une troisième finale et d'obtenir un premier titre.

Les Pays-Bas favoris et enthousiastes
Les Pays-Bas partent favoris de cet ultime rendez-vous estival et joueront dans un stade à guichets fermés avec près de 30 000 spectateurs. Avec le trio Martens - van de Sanden - Miedema en attaque, Spitse aux coups de pied arrêtés, van de Donk en soutien, Dekker replacée en défense aux côtés de van der Gragt, la gardienne van de Veenendaal décisive avec un seul but encaissé depuis le début de la compétition, les Pays-Bas sont en pleine confiance. Il faudra cependant se déjouer d'un adversaire rencontré en phase de groupe et battu seulement 1-0 grâce à un penalty de Spitse.

La rigueur danoise
Le Danemark est en effet une formation rigoureusement appliquée dans ses tâches défensives et peut compter sur Lykke Petersen pour suppléer toute défaillance. L'Allemagne a buté en quart, puis en demi-finale, la gardienne a sorti deux tirs au but face à l'Autriche, ouvrant les portes d'une première finale au Danemark, après cinq échecs au stade des demies par le passé. L'équipe de Nils Nielsen compte sur des cadres comme Pernille Harder, capitaine et précieuse dans la construction du jeu danois. Nadim, poison des défenses adversaires, aura à coeur de finir sur une bonne note, tout comme la néo-Montpelliéraine Veje. Autre joueuse en vue dans le domaine offensive, Troelsgaard. En défense, Røddik et Boye Sørensen seront testées par l'attaque néerlandaise. Nielsen sur son couloir sera aussi à suivre, capable de déborder pour apporter le surnombre avec son équipe qui devrait laisser le jeu à son adversaire.

Les précédentes finales

2013 : Allemagne bat Norvège : 1-0 (Anja Mittag 49') - 41 301 spectateurs à Solna (Suède)
2009 : Allemagne bat Angleterre : 6-2 (Birgit Prinz 20', 76', Melanie Behringer 22', Kim Kulig 50', Inka Grings 62', 73' ; Karen Carney 24', Kelly Smith 55') - 15 877 spectateurs à Helsinki
2005 : Allemagne bat Norvège : 3-1 (Inka Grings 21', Renate Lingor 24', Birgit Prinz 63' ; Dagny Mellgren 41') - 21 105 spectateurs à Blackburn
2001 : Allemagne bat Suède : 1-0 (Claudia Müller 98' but en or) - 18 000 spectateurs à Ulm
1997 : Allemagne bat Italie : 2-0 (Sandra Minnert 22', Birgit Prinz 49') - 2 221 spectateurs à Oslo
1995 : Allemagne bat Suède : 3-2 (Maren Meinert 33', Birgit Prinz 64', Bettina Wiegmann 85' ; Malin Andersson 6', Anneli Andelén 89') - 8 500 spectateurs à Kaiserslautern
1993 : Norvège bat Italie : 1-0 (Birthe Hegstad 75') - 7 000 spectateurs à Cesena
1991 : Allemagne bat Norvège : 3-1 (Heidi Mohr 63', 84', Silvia Neid 86' ; Birthe Hegstad 54') - 3 100 spectateurs à Aalborg
1989 : Allemagne de l'Ouest - Norvège : 4-1 (Ursula Lohn 22', 36', Heidi Mohr 45', Angelika Fehrmann 74' ; Sissel Grude 54') - 22 000 spectateurs à Osnabrück
1987 : Norvège bat Suède : 2-1 (Trude Stendal 28', 72' ; Lena Videkull 75') - 8 470 spectateurs à Oslo
1984 : Suède bat Angleterre : 1-0, 0-1 puis tab 4-3 (Pia Sundhage 58'/Linda Curl 31') - 5 662 à Göteborg/2 565 spectateurs à Luton
>> Le détail

Une arbitre suisse au sifflet de la finale

C'est la Suissesse Esther Staubli, 37 ans, qui a été désignée pour diriger cette finale. Elle avait dirigé la rencontre Angleterre - France en quart de finale, ainsi que deux matchs de la phase de groupe Suède - Italie (2-3) et Norvège - Danemark (0-1). Internationale depuis 2006, elle compte 64 matchs UEFA dont 15 lors de championnats d'Europe ayant déjà officiée lors des Euros 2009 et 2013. Elle a aussi dirigé la finale de la Ligue des Champions 2015 entre Frankfurt et le PSG (2-1).

Arbitre : Esther Staubli (Suisse)
Assistantes : Belinda Brem (Suisse) et Sanja Rodjak Karšić (Croatie)
4e arbitre : Bibiana Steinhaus (Allemagne)
Arbitre assistante de réserve : Katrin Rafalski (Allemagne)

Coup d'envoi à 18h00
En direct sur France 2 et Eurosport 2

L'EFFECTIF DES PAYS-BAS

#WEURO2017 - Finale : un nouveau champion au palmarès dimanche
Journée 1 (16/07/2017)
Pays-Bas 1-0 Norvège (But : 1-0 van de Sanden 66)
Pays-Bas: van Veenendaal, Van Lunteren, Van den Berg (80 Van der Gragt), Van Es, Dekker, van de Sanden (77 Beerensteyn), Spitse, Miedema, Van de Donk (91 Roord), Martens, Groenen

Journée 2 (20/07/2017)
Pays-Bas 1-0 Danemark (But: 1-0 Spitse 20 s.p.)
Pays-Bas: van Veenendaal, Van Lunteren, Van den Berg (54 Van der Gragt), Van Es, Dekker, van de Sanden (88 Beerensteyn), Spitse, Miedema, Van de Donk, Martens (78 R. Jansen), Groenen

Journée 3 (24/07/2017)
Belgique 1-2 Pays-Bas (Buts: 0-1 Spitse 27 s.p., 1-1 Wullaert 59, 1-2 Martens 74)
Pays-Bas: van Veenendaal, Van der Gragt, Van Es, Dekker, van de Sanden, Spitse, Miedema (86 Lewerissa), Van de Donk (75 Zeeman), Martens, Groenen (80 Roord), Van der Most

Quarts de finale (29/07/2017)
Pays-Bas 2-0 Suède (Buts: 1-0 Martens 33, 2-0 Miedema 64)
Pays-Bas: van Veenendaal, Van Lunteren, Van der Gragt (46 Van den Berg), Van Es, Dekker, van de Sanden (76 R.Jansen), Spitse, Miedema, Van de Donk, Martens (87 Beerensteyn), Groenen

Demi-finales (03/08/2017)
Pays-Bas 3-0 Angleterre (Buts: 1-0 Miedema 22, 2-0 Van de Donk 62, 3-0 Bright 90+3 (c.s.c.))
Pays-Bas: van Veenendaal, Van Lunteren, Van der Gragt (70 Zeeman), Van Es, Dekker, van de Sanden (89 R.Jansen), Spitse, Miedema, Van de Donk (91 Roord), Martens, Groenen

L'EFFECTIF DU DANEMARK

#WEURO2017 - Finale : un nouveau champion au palmarès dimanche
Journée 1 (16/07/2017)
Danemark 1-0 Belgique (But: 1-0 S. Troelsgaard 6)
Danemark: Petersen, Røddik, Arnth, Boye Sørensen, S. Troelsgaard, Nielsen, Nadim (71 Thøgersen), Harder, Veje, Larsen (60 Kildemoes), Jensen

Journée 2 (20/07/2017)
Pays-Bas 1-0 Danemark (But: 1-0 Spitse 20 s.p.)
Danemark: Petersen, Boye Sørensen, N. Christiansen (64 Kildemoes), S. Troelsgaard, Nielsen, Nadim, Harder, Veje (69 Larsen), Jensen, Jans, Sandvej

Journée 3 (24/07/2017)
Norvège 0-1 Danemark (But: 0-1 Veje 5)
Danemark: Petersen, Røddik, Boye Sørensen, S. Troelsgaard, Nielsen, Nadim (81 Sandvej), Harder, Veje (90+2 N.Christiansen), Larsen, Thøgersen (78 N. Sørensen), Jensen

Quarts de finale (30/07/2017)
Allemagne 1-2 Danemark (Buts: 1-0 I. Kerschowski 3, 1-1 Nadim 49, 1-2 Nielsen 83)
Danemark: Petersen, Røddik (69 Sandvej), Kildemoes (66 Thøgersen), Boye Sørensen, S. Troelsgaard, Nielsen, Nadim, Harder, Veje, Larsen, Jensen

Demi-finales (03/08/2017)
Danemark 0-0 Autriche (tab 3-0)
Danemark: Petersen, Røddik (46 Sandvej), Kildemoes (52 Thøgersen), Boye Sørensen, S. Troelsgaard, Nielsen, Nadim, Harder, Veje (31 N. Sørensen), Larsen, Jensen (69 Pedersen)

Dimanche 6 Août 2017
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :