Footofeminin.fr : le football au féminin

#WEURO2017 - Groupe D : L'ANGLETERRE a confirmé

Après l'Ecosse (6-0), l'Angleterre s'est imposée 2-0 face à l'Espagne grâce au réalisme de ses attaquantes.



Kirby a marqué après 93 secondes (photo UEFA.com)
Kirby a marqué après 93 secondes (photo UEFA.com)
On ne peut avoir possédé le ballon que 26% du temps, n'avoir cadré que deux fois et s'imposer 2-0. Si l'Espagne a fait le jeu, l'Angleterre confirme sa solidité défensive mais aussi son réalisme offensif. Malgré une alerte devant le but de Bardsley sur une tentative de Losada après 35 secondes, 58 secondes plus tard, l'avantage au score est pour l'Angleterre ! White glissait le ballon à Kirby qui ne manquait pas le cadre (1-0, 2'). Ce but devenait ainsi le plus rapide d'une phase finale de championnat d'Europe depuis la création de la phase de groupes en 1997. Les joueuses de Mark Sampson croyaient ensuite au 2-0 quatre minutes plus tard. Bright d'un coup de tête doublait la maise mais était signalée hors jeu (6e).

Penalty annulé

Taylor, à gauche, passe son total à 4 buts
Taylor, à gauche, passe son total à 4 buts
Passée cette entame de match, l'Espagne gardait le ballon et l'Angleterre se contentait de défendre sous une pluie battante. La possession de balle des Espagnoles était cependant stérile et au cours de la rencontre, les partenaires de la Parisienne Irene Paredes ne vont cadrer qu'une seule frappe. A cela, la réussite était anglaise. Meseguer décalait Hermoso à droite, Bardsley ratait sa prise de balle mais évitait le pire (63e). Puis survenait une action confuse. Sur un centre, White glissait en dégageant, le ballon allait rebondir sur son bras. L'arbitre italienne désignait le point de penalty (75e) avant de revenir sur sa décision, interprétant le geste de la main conformément à la loi XII. Finalement l'Angleterre réussissait à faire le break par sa buteuse Taylor en contre qui ajustait la gardienne d'une balle piquée (2-0, 85'). Son quatrième but en deux matchs. L'Angleterre se positionne pour la première place du groupe D et aussi comme un candidat sérieux dans cet Euro.

La loi XII invite l'arbitre à "prendre en considération" plusieurs critères:
• le mouvement de la main en direction du ballon (et non du ballon en direction de la main)
• la distance entre l’adversaire et le ballon (ballon inattendu)
• la position de la main, qui ne vaut pas nécessairement infraction

Championnat d'Europe de l'UEFA - Groupe D - Deuxième journée
Dimanche 23 juillet 2017 - 18h00
ANGLETERRE - ESPAGNE : 2-0 (1-0)
Breda (Rat Verlegh Stadion)
Temps pluvieux - Terrain gras
Spectateurs : 4 879
Arbitres : Carina Vitulano (Italie) assistée de Lucia Abruzzese (Italie) et Chrysoula Kourompylia (Grèce). 4e arbitre : Monika Mularczyk (Pologne)
Buts :
1-0 Francesca KIRBY 2' (Accélération anglaise, White glisse le ballon à Kirby dans la surface qui conclut d'une frappe du plat du pied droit sur la droite de la gardienne)
2-0 Jodie TAYLOR 85' (Ballon depuis la gauche de Stokes dévié par Nobbs astucieusement pour trouver Taylor qui pique son ballon du droit à 12 m devant la sortie de la gardienne)
Avertissements : Paredes 31', Pereira 69' pour l'Espagne

Angleterre : 1-Karen Bardsley ; 2-Lucia Bronze, 5-Stephanie Houghton (cap.), 16-Millie Bright, 3-Demi Stokes ; 11-Jade Moore, 4-Jill Scott ; 7-Jordan Nobbs, 23-Francesca Kirby (8-Isobel Christiansen 69'), 18-Ellen White (19-Toni Duggan 79') ; 9-Jodie Taylor (6-Josanne Potter 89'). Entr.: Mark Sampson
Espagne : 13-Sandra Paños ; 3-Marta Torrejón (cap.), 5-Andrea Pereira, 4-Irene Paredes ; 7-Marta Corredera, 14-Vicky Losada (17-Olga García 73'), 15-Silvia Meseguer, 11-Alexia Putellas, 21-Leila Ouahabi (19-Barbara Latorre 89') ; 10-Jennifer Hermoso, 8-Amanda Sampedro (6-Virginia Torrecilla 89'). Entr.: Jorge Vilda


Lundi 24 Juillet 2017
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :