Footofeminin.fr : le football au féminin

#WEURO2017 - Le DANEMARK met fin à 22 ans de règne de l'ALLEMAGNE

Huit fois titrée dans la compétition européenne, l'Allemagne a été sortie dès les quarts de finale de l'Euro par le Danemark. Une énorme surprise dans la compétition.



Tenante du titre, vainqueur des Jeux Olympiques l'été dernier, l'Allemagne n'avait plus manqué une finale de la compétition depuis 1993, alors battue par l'Italie aux tirs au but. L'édition 2017 est à marquer d'une empreinte avec cet échec face au Danemark en quart de finale.
La veille, à la date initiale du match, Steffi Jones n'affichait pas un visage ouvert. Pour sa première phase finale, les conditions de jeu ne se prêtaient au déroulement normal d'une rencontre, avec un terrain gorgé d'eau, qui n'aurait pu que niveler le jeu des deux équipes. Cependant, le lendemain midi, sur la pelouse de Rotterdam encore arrosée par la pluie avant l'arrivée du soleil, l'Allemagne n'a été plus brillante.

Sa phase de groupe avec un match nul face à la Suède, une difficile victoire face à l'Italie avant un succès contre la Russie, avait montré des lacunes mais rien ne semblait prédestiner l'Allemagne à cet échec, d'autant que le Danemark avait eu beaucoup de réussite pour accrocher la seconde place de son groupe. Les Allemandes avaient même la réussite de marquer très rapidement sur une montée de Kerschowski côté gauche qui profitait d'une faute de main de la gardienne danoise, décisive le match précédent (1-0, 3').


L'Allemagne a manqué d'agressivité

A l'image de Mittag, l'Allemagne a été incapable de prendre le dessus
A l'image de Mittag, l'Allemagne a été incapable de prendre le dessus
Cette entame a peut-être donné trop d'assurance aux Allemandes, alors qu'Harder alertait la défense allemande sur une action personnelle conclue par une frappe trop croisée (6e). L'Allemagne pressait son adversaire pas un jeu haut. Demann (7e), Marozsan (12e) ou encore Dallmann (24e) tentaient leur chance. Le Danemark répondait par un centre de Nielsen dégagé difficilement par Kerschowski (37e) ou une frappe pas suffisamment puissante de Veje (38e).

En seconde période, l'Allemagne n'affichait pas de réelle sérénité à l'inverse d'une équipe danoise sûre de ses forces et qui le démontrait. Cela payait rapidement avec l'égalisation de Nadim d'un coup de tête (1-1, 49'). Le Danemark se portait plus haut et jouait mieux. Un centre de Nadim pour Veje au second poteau finissait sur le montant et était le reflet de cette seconde période (57e). La gardienne danoise assurait l'essentiel ensuite sur une frappe de Dallmann (61e). Lorsque survenait le but de la qualification danoise, de nouveau de la tête mais signé Theresa Nielsen, la défense allemande se montrait bien en retard (1-2, 83').

Le Danemark saisissait l'aubaine inespéré de faire tomber l'octuple champion d'Europe et comme en 2013 après avoir fait tomber la France de créer la surprise pour se hisser dans le dernier carré pour la sixième fois de son histoire.

>> REACTIONS

Steffi Jones (sélectionneuse de l'Allemagne) :
"Il y a énormément de déception. On va devoir analyser ce qui s'est mal passé, ce que nous n'avons pas compris après la phase de groupes. On voulait montrer aujourd'hui ce qu'on valait. Nous n'avons pas été suffisamment agressives. A la pause, on s'est dit qu'on avait un but d'avance, mais nous n'avions pas confiance et nous n'avons pas joué comme si nous menions au score. Elles ont pris confiance, on s'est endormi sur leur premier but. C'est difficile à avaler. On savait qu'elles ne lâcheraient rien, elles ont montré leur envie de gagner et méritent cette victoire. Le Danemark a souffert des mêmes conditions que nous hier. C'est difficile de patienter pour jouer, mais il n'y a ni avantage, ni inconvénient. Tout le monde était concentré ce matin. Le problème n'est pas la condition physique, mais notre envie de gagner n'était pas aussi forte que la leur."

Nils Nielsen(sélectionneur du Danemark) :
"Quand on a analysé l'équipe d'Allemagne, on a vu beaucoup de choses. Elles essayaient de passer un adversaire à la fois en faisant circuler le ballon. Elles ne jouaient pas long. On a essayé d'en profiter pour récupérer le ballon et le jouer rapidement. Nous n'avons pas réussi dans les 20 premières minutes, mais c'est allé mieux après. Mes joueuses ont été plus à l'aise balle au pied. Cette victoire est méritée, c'était en tout cas équitable.
Theresa (Nielsen) est le héros aujourd'hui. Quand on a joué l'Autriche juste avant l'Euro, Theresa n'a pas fini Joueuse du match. On était dans un mauvais jour et l'Autriche nous a assommées. Elles auraient pu marquer dix buts. Si on les retrouve (en demi-finale), on va leur montrer ce qu'on vaut vraiment. Quant à l'Espagne, c'est une équipe qui aime passer le ballon, on peut attendre qu'elles fassent une erreur.”

Championnat d'Europe de l'UEFA - Quart de finale
Dimanche 30 juillet 2017 - 12h00 (rencontre initialement prévue le samedi 29 juillet 2017 à 20h45 mais reportée en raison de fortes précipitations)
ALLEMAGNE - DANEMARK
Rotterdam (Sparta Stadion)
Temps pluvieux puis ensoleillé - Terrain humide
Spectateurs : 5 251
Arbitres : Katalin Kulcsár (Hongrie) assistée de Judit Kulcsár (Hongrie) et Petruta Iugulescu (Roumanie). 4e arbitre : Lorraine Clark (Ecosse)
Buts :
1-0 Isabel KERSCHOWSKI 3' (Kerschowski côté gauche revient vers l'axe et enroule une frappe du droit qui retombe sous la barre avec une faute de main de la gardienne)
1-1 Nadia NADIM 49' (Bon travail sur le côté droit de Larsen qui arrive à adresser un centre repris de la tête au second poteau par Nadim qui bat Kerschowski dans le duel aéruien)
1-2 Theresa NIELSEN 83' (Nadim décale sur Thogersen côté droit et adresse un centre repris d'une tête piquée à 10 m par Nielsen esseulée)
Aucun avertissement

Allemagne : 1-Almuth Schult ; 14-Anna Blässe, 8-Lena Goessling, 5-Babett Peter, 17-Isabel Kerschowski ; 15-Sara Doorsoun-Khajeh (20-Lina Magull 46'), 6-Kristin Demann (9-Mandy Islacker 62'), 13-Sara Däbritz ; 10-Dzsenifer Marozsán (cap.) ; 11-Anja Mittag, 16-Linda Dallmann (18-Lena Petermann 88'). Entr.: Steffi Jones
Non utilisées : 12-Laura Benkarth, 21-Lisa Weiss, 2-Josephine Henning, 3-Kathrin-Julia Hendrich, 4-Leonie Maier, 7-Carolin Simon, 19-Svenja Huth, 22-Tabea Kemme, 23-Hasret Kayikci
Danemark : 1-Stina Lykke Petersen ; 8-Theresa Nielsen, 5-Simone Boye Sørensen, 12-Stine Larsen, 2-Line Røddik Hansen (19-Cecilie Sandvej 69') ; 7-Sanne Troelsgaard, 17-Line Jensen, 4-Maja Kildemoes (15-Frederikke Thørgensen 66'), 11-Katrine Veje ; 9-Nadia Nadim, 10-Pernille Harder (cap.). Entr.: Nils Nielsen
Non utilisées : 16-Maria Christensen, 22-Line Johansen, 6-Nanna Christiansen, 13-Sofie Pedersen, 14-Nicoline Sørensen, 20-Stine Pedersen, 21-Sarah Hansen, 23-Luna Gewitz


Lundi 31 Juillet 2017
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :