Footofeminin.fr : le football au féminin

Euro 19 ans : 3e journée

Allemagne - Norvège et Italie - Suède en demi-finales, le dernier carré est désormais connu. L'Allemagne n'a pas tremblé au contraire de la Suède qui a dû courir après le score. Quant à la France, elle est sortie par la Norvège, auteur d'un match nul.



Duggan et l'Angleterre sont passées tout près de la qualification
Duggan et l'Angleterre sont passées tout près de la qualification
Après un large succès sur l'Ecosse (7-0), l'Allemagne a assuré aisément sa première place dans le groupe, surtout que la Suède a concédé le nul face à l'Angleterre, et a même dû courir après le score pour décrocher finalement sa qualification.

Dans le match sans enjeu, l'Espagne a disposé facilement d'une équipe italienne bis (3-0). Les Italiennes affronteront donc la Suède en demi-finale, mercredi à Blois, alors que l'Allemagne et la Norvège seront opposées à Tours.

Classement des buteuses

4 buts
Marie Pollmann (Allemagne)

3 buts
Toni Duggan (Angleterre)

2 buts
Eugénie Le Sommer (France)
Lisa Schwab (Allemagne)

1 but
...
Julie Machart (France)

GROUPE A

Classement

1. Italie, 6 pts (4-4)
2. Norvège, 4 pts (3-3)
3. France, 4 pts (3-4)
3. Espagne, 3 pts (4-3)

3e journée

Dimanche 13 juillet 2008
NORVEGE - FRANCE : 1-1 (1-0)
Romorantin-Lanthenay (Stade Jules Ladoumègue)
Temps ensoleillé - Terrain excellent
Spectateurs : 2 300
Arbitre : Hilal Tuba Tosun Ayer (TUR) assistée de Ashling Looney (IRL) et Anna Nyström (SUE). 4e arbitre : Marija Damjanovic (CRO).
But pour la France : Eugénie LE SOMMER 74'
But pour la Norvège : Maren MJELDE 35'

Aucun avertissement

FRANCE : 16-Karima BENAMEUR ; 2-Félicité Tiziri HAMIDOUCHE (13-Charlotte PESLERBE 87'), 4-Wendie RENARD,5-Laura AGARD, 15-Audrey CUGAT ; 9-Gwénaëlle BUTEL, 8-Charlotte BILBAULT, 18-Kheira HAMRAOUI, 17-Ludivine BULTEL (14-Julie BERGER 75') ; 7-Marine PERVIER (11-Julie MACHART 46'), 10-Eugénie LE SOMMER (cap.). Entr.: Stéphane PILARD
Non utilisées : 1-Méline GERARD, 6-Chloé MAZALOUBEAUD, 12-Jennifer BROCHERAY, 19-Marine CACCIAGUERRA

NORVEGE : 1-Ingrid THORBJORNSEN ; 2-Astrid Grøttå REE, 7-Maren MJELDE (cap.), 5-Gunnhild HERREGARDEN, 3-Caroline WALDE ; 8-Ingrid Moe WOLD, 16-Katrine ANDRESEN, 11-June TARNES ; 9-Ingvild ISAKSEN, 10-Ida Elise ENGET, 17-Ingrid RYLAND (13-Hege HANSEN 73'). Entr.: Jarl TORSKE
Non utilisées : 12-Marthe KVAALE, 4-Eirin KLEPPA, 6-Marita EIDE, 14-Trine LUND, 15-Cathrine DYNGVOLD, 18-Oda Bolkan FUGELSNES


ESPAGNE - ITALIE : 3-0 (1-0)
Vineuil (Stade municipal)
Spectateurs : 650
Arbitre : Jana Adamkova (RTC) assistée de Tonja Paavola (FIN) et Ella De Vries (BEL). 4e arbitre : Kateryna Monzul (UKR).
Buts : Rocío RUIZ 25', Silvia MESEGUER 61', Sara GONZALEZ 88'
Avertissements : Flaviano 52' pour l'Espagne ; Crespi 45', Bussu 70' pour l'Italie

ESPAGNE : 13-Elixabete SARASOLA NIETO ; 12-Rocio RUIZ MOLINERO, 5-Marta TORREJON MOYA (cap.), 14-Sandra GARCIA ANDRES (4-Alexandra LOPEZ ROSILLO 77’), 2-Joana FLAVIANO Aurtenetxe ; 16-Itsaso NABASKUES LASHERAS, 15-Sara GONZALES RODRIGUEZ, 6-Silvia MESEGUER BELLIDO, 8-Mayte CASAS LLOPIS ; 7-Maria Alharilla CASADO MORENTE, 18-Marta LIRIA LOPEZ (11-Irene DEL RIO PELAES 46'). Entr.: Ignacio QUEREDA LAVINA
Non utilisées : 1-Laura RAFOLS PARRELLADA, 3-Mélanie SARRANO PEREZ, 9-Cristina MARTINEZ GARCIA, 10-Georgina CARRERAS CANER, 17-Marta CORREDERA RUEDE

ITALIE : 1-Eleonora BUIATTI ; 14-Elisa BARTOLI, 15-Eleonora BUSSU,
3-Sara GAMA (cap.) (6-Francesca SAMPIETRO 46’), 2- Diletta CRESPI ; 5-Martina ROSUCCI, 16-Laura FUSETTI, 18-Giulia LOTTO, 13-Michela RODELLA ; 17-Tatiana BONETTI, 9-Sabrina MARCHESE. Entr. : Corrado CORRADINI
Non utilisées : 12-Sara PENZO, 4-Silvia PISANO, 7-Cristina BONOMETTI, 8-Alessandra BARRECA, 10-Alice PARISI, 11-Pamela GUELI

Face à l'Italie, l'Espagne a par son enthousiasme, sa volonté, la valeur de son jeu, justement remporté la victoire. L'Italie avait mis six de ses joueuses au repos, mais compte tenu de la production de l'équipe espagnole, nous pouvons nous demander si le résultat n'aurait pas été identique avec une équipe complète.
Dans ce match, la première action offensive digne de ce nom fut italienne sur un tir de Rosucci, la plus jeune joueuse de la phase finale, 14 ans (3e). Mais très rapidement, l'Espagne revint dans le match. Son jeu vif, inspiré, souvent à une touche de balle donnant des soucis à un adversaire se montrant de plus en plus défensif avec rapidement une seule joueuse en pointe : Bonetti. Monopolisant le ballon, le faisant bien circuler, les Espagnoles prirent alors la direction des opérations : Gonzales (17e) vit son tir détourné en corner par la gardienne Buiatti, un tir à raz de terre de Messeguer passa juste à côté (19e), puis à la 25e, un ballon de Liria fut à nouveau détourné en corner. Parfaitement tiré, le coup de pied arrêté vit Rocio Ruiz, de l'Atlético de Madrid, s'élever plus haut que ses rivales et marquer un splendide but de la tête.

La reprise du jeu vit l'Italie se poser beaucoup plus offensivement, Marchesse et Rosucci venant épauler Boneti. Mais cela ne dura pas car remarquable défensivement, l'Espagne allait confirmer sa supériorité. Juste après l'heure de jeu, les Ibériques trouvaient très justement la récompense de leurs efforts par un splendide tir du pied gauche de 30 mètres qui allait se loger en pleine lucarne. Le match était joué, d'autant que les jeunes Espagnoles continuaient à faire le jeu, augmentant même leur avantage quelques minutes avant la fin par l'excellente Gonzalez.
Source : NR

GROUPE B

Classement
1. Allemagne, 7 pts (10-1)
2. Suède, 5 pts (4-3)
3. Angleterre, 4 pts (4-4)
4. Ecosse, 0 pt (2-12)

3e journée

Dimanche 13 juillet 2008
ECOSSE - ALLEMAGNE : 0-7 (0-5)
Amboise (Stade Georges Boulogne)
Spectateurs : 961
Arbitre : Tanja Subotic (SLN) assistée de Judit Kulcsar (HON) et Jurgita Macikunyte (LIT). 4e arbitre : Florence Guillemin (FRA)
Buts : Lisa SCHWAB 10', 45+1', Kim KULIG 18', Marie POLLMANN 32', Stefanie MIRLACH 37', Marina HEGERING 47', Selina WAGNER 64'
Avertissement : McMillan 35' pour l'Ecosse

ECOSSE : 12-Khym RAMSAY ; 2-Rachael SMALL, 4-Danica DAIZIEL (14-Jennifer KING
46’), 5-Jennifer BEATTIE, 15-Stacey WILLIAMSON (13-Stacey CALDER 75’) ; 3-Lauren MACMILLAN (16-Hayley LAUDER 46’), 6-Rachel CORSIE (cap.), 7-Jane ROSS, 8-Kim LITTLE ; 11-Christie MURRAY, 9-Ruesha LITTLEJOHN. Entr. : Richard WILSON
Non utilisées : 1-Rachel HARRISON, 10-Natalie ROSS, 17-Molly McKEAN, 18-Cheryl McCULLOCH

ALLEMAGNE : 12-Desiree SCHUMANN ; 3-Stephanie BUNTE (17-Marisa EWERS 46’), 4-Stefanie MIRLACH, 5-Josephine HENNING, 14-Verena FAISST ; 15-Julia SIMIC, 6-Marina HEGERING ; 10-Francesca WEBER, 13-Lisa SCHWAB, 8-Kim KULIG (cap.) (11-Jessica WICH 46’) ; 9-Marie POLLMANN (18-Selina WAGNER 53'). Entr.: Maren MEINERT
Non utilisées : 1-Jana BURMEISTER ; 2-Laura BROSIUS, 7-Eve CHANDRARATNE, 16-Vanessa MARTINI

Les Allemandes ont effectué une démonstration de leur potentiel offensif face à des Ecossaises quelque peu démobilisées après leur deux revers consécutifs face à la Suède (1-2) puis à l'Angleterre (1-3).
Devant un public venu en nombre, les protégées de Maren Meinert n'ont pas mis longtemps pour poser leur griffe sur ce match en dépit d'une première occasion de Ruesha Littlejohn parfaitement annihilée par Desirée Schumann (8e). Dans la foulée, Lisa Schwab profitait en effet d'une mauvaise relance de la défense écossaise pour battre Khym Ramsay d'un tir croisé (1-0, 10'). Les Allemandes prirent résolument le jeu à leur compte et doublèrent la mise suite à une déviation de Julia Simic pour Kim Kulig qui, d'un lob astucieux, faisait à nouveau trembler les filets (2-0, 18').
Dans un match à sens unique, Jennifer Beattle, devant Julia Simic (22e), puis Rachel Small, devant Stéphanie Bunte (28e), sauvèrent leur équipe pour un temps. La défense britannique finissait par céder une troisième fois sur un centre au cordeau de Lisa Schwab pour Marie Pollmann qui inscrivait là son quatrième but de la compétition (3-0 ,32'). Peu concentrées et dépassées par la vitesse de leurs adversaires, les Ecossaises se faisaient à nouveau surprendre sur un coup-franc de Julia Simic qui trouvait Stéfanie Mirlach esseulée au second poteau (4-0, 37'). Seul un éclair de Rachel Corsie à la 41e minute était à relever pour l'Ecosse mais sa frappe enroulée ne trouvait que la transversale de Desirée Schumann. Juste avant la pause, les Allemandes frappaient une nouvelle fois par l'intermédiaire de Lisa Schwab à la conclusion d'une belle combinaison avec Julia Simic et Marie Pollmann. Un trio décidément très en vue…
La seconde période confirma cette mainmise des allemandes avec un nouveau but de Marina Hegering sur un corner mal renvoyé (6-0, 47') puis un joli numéro de Selina Wagner qui se jouait de Jennifer Beatie pour mettre le ballon hors de portée de l'infortunée Khym Ramsey (7-0, 64'). Ruesha Littlejohn (82e), Kim Little (86e) ou encore Rachel Corsie (88e) eurent tour à tour la possibilité de sauver l'honneur mais leurs tentatives ne furent pas couronnées de succès. Les Allemandes auront été intraitables et d'une efficacité redoutable et affronteront la Norvège en demi-finale, mercredi à 17 h 45, au stade de la Vallée du Cher, à Tours.

ANGLETERRE - SUEDE : 1-1 (1-0)
Saint-Cyr-sur-Loire (Stade Guy Drut)
Spectateurs : 720
Arbitre : Cristina Dorcioman (ROU) assistée de Rocio Puente Pino (ESP) et Maria Lisicka (SLQ). 4e arbitre : Sabine Bonnin (FRA)
But pour l'Angleterre : Toni DUGGAN 10'
But pour la Suède : Louise FORS 63' s.p.

Avertissements : Allen 45+1', Flaherty 62', Rafferty 78', Duggan 89' pour l'Angleterre ; Fors 45' et 64' pour la Suède
Expulsion : Fors 64' pour la Suède

ANGLETERRE : 1-Rebecca SPENCER ; 2-Chelsea WESTON, 5-Sophie BRADLEY (cap.), 6-Gilly FLAHERTY, 3-Claire RAFFERTY (14-Michelle HINNIGAN 84’) ; 4-Remi ALLEN, 10-Brooke CHAPLEN, 15-Jordan NOBBS, 17-Isobel CHRISTIANSEN (12-Georgie GIDDINGS 73’) ; 9-Toni DUGGAN, 11-Jessica CLARKE. Entr.: Maureen MARLEY
Non utilisées : 13-Ashlee BAKER, 7-Jade MOORE, 8-Elizabeth EDWARDS, 16-Jodi JACOBS, 18-Jessica HOLBROOK

SUEDE : 1-Nina FELLBRANDT ; 6-Matilda AGNE, 4-Petronella EKROTH, 5-Emelie ÖLANDER (cap.), 2-Anna LINDBLOM ; 8-Sara FRÖJDFELDT (9-Tilda HEIMERSSON 57'), 11-Louise FORS, 14-Emilia APPELQUIST, 16-Emmelie KONRADSSON, 10-Kosovare ASLLANI ; 15-Sofia JAKOBSSON (18-Julia LYCKBERG 68'). Entr. : Calle BARRLING
Non utilisées : 12-Susanne NILSSON, 3-Freja HELLENBERG, 7-Kim EKEBOM, 13-Sara SJÖSTEDT, 17-Isabell HAMMARBÄCK


Dès l'entrée sur le terrain des deux équipes la pression se faisait déjà sentir. L'équation était simple : un nul suffisait à la Suède, alors que pour les Anglaises la victoire était indispensable. Comme ce fut déjà le cas face à l'Allemagne, les Suédoises subissent tout d'abord le jeu de leur adversaire. L'Angleterre décide de presser très haut tout en attaquant par les ailes afin d'étirer le bloc suédois.
Mais c'est par l'axe que la défense jaune va craquer, sous l'impulsion de Duggan qui, profitant d'un contre se retrouve en duel avec la portière Fellbrant. Une « pichenette » suffit à la Britannique pour ouvrir la marque sur la première occasion du match (10e). Comme face à l'Allemagne, les Suédoises sont donc menées au score d'entrée. Quelques réactions vont alors suivre mais sans réel danger pour Spencer. Il faut attendre la demi-heure de jeu pour voir un double une-deux entre Jakobsson et Asllani, ponctué d'une frappe sur le poteau ! Ce sera tout pour cette première période maîtrisée par une équipe de la rose bien en place.

Au retour des vestiaires la réaction scandinave se fait toujours attendre, ce qui a le don de réjouir la colonie anglaise venue soutenir les Britanniques. Mais à l'heure de jeu, Asllani file une nouvelle fois sur son côté gauche et se fait faucher dans la surface. L'arbitre roumaine n'hésite pas et accorde le penalty. D'un calme olympien, Fors trouve le chemin des filets d'une frappe croisée parfaite (62e). Dans la minute qui suit, c'est encore Asllani qui manque de peu le but du break (63e). Puis vient le second tournant du match : à la suite d'un nouvel accrochage, Fors la buteuse, se voit sanctionner d'un second carton jaune synonyme d'expulsion. Cela a le don de redonner confiance à des Anglaises abattues après l'égalisation.
Après la valse des remplacements, les deux entraîneurs se livrant une bataille tactique épique, ce sont les Suédoises qui ont la possibilité de tuer le match, par une nouvelle fois, Asllani, mais sa frappe est sortie de la lucarne par Spencer. Abusant du célèbre « kick and rush », l'Angleterre se casse les dents sur une défense renforcée et imperturbable. A cinq minutes du terme, les Anglaises ratent la balle de qualification, l'attaquante Nobbs voyant sa balle heurter le haut de la transversale (85e). Au coup de sifflet final, le banc suédois pouvait exulter, car ce match nul était synonyme de qualification.
Source : NR


Samedi 12 Juillet 2008
Sébastien Duret

Dans la même rubrique :