Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde - Bilan de la troisième journée

La troisième journée a pris fin ce soir avec les groupe E et F. Retour sur la dernière journée de la phase de poule par groupe où cinq équipes ont terminé avec trois victoires.



Groupe A : sans-faute français

La France était qualifiée avant la dernière journée, et a confirmé sa première place du groupe en battant -difficilement- le Nigeria grâce à un but sur penalty en fin de rencontre. La Norvège a elle confirmé sa deuxième place et ainsi validé sa qualification pour les huitièmes de finale en battant la Corée du Sud en inscrivant deux penalties, à un chaque début de période. Le Nigeria, qui pouvait valider sa qualification en cas de match nul et même jouer la deuxième, voire la première place en cas de nette victoire face à la France, a dû se contenter de la troisième place. Mais en ne perdant que par la plus petite des marges, l'équipe avait une chance honnête d'obtenir sa qualification, le jeu d'attente commençait et s'est achevé par un dénouement heureux ce jeudi soir. La Corée du Sud a encore une fois perdu malgré une nette domination comme contre le Nigeria, mais a terminé son tournoi en inscrivant un but.

Classement
1. France, 9 pts (7-1) QUALIFIEE
2. Norvège, 6 pts (6-3) QUALIFIEE
3. Nigeria, 3 pts (3-6) QUALIFIE
4. Corée du Sud, 0 pt (0-6)

3e journée
Nigeria - France : 0-1 (0-0), à Rennes (Wendie Renard 19' s.p.) - 28 267 spectateurs
>> Résumé
>> Les notes du match
Corée du Sud - Norvège : 1-2 (0-1), à Reims (Yei Minji 78' ; Caroline Graham Hansen 5' s.p., Isabell Lehn Herlovsen 51' s.p.) - 13 034 spectateurs
>> Résumé
Le Nigeria dernier qualifié pour les huitièmes (photo Eric Baledent/FOF)
Le Nigeria dernier qualifié pour les huitièmes (photo Eric Baledent/FOF)

Groupe B : sans-faute allemand

L'Allemagne était déjà qualifiée, et faisait face à l'adversaire le plus faible du groupe. La Mannschaft a donc logiquement remporté le match et confirmé sa première place. Le match à suivre était celui entre la Chine et l'Espagne, la sélection ibérique occupant la deuxième place avant la rencontre. Malgré une nette domination des joueuses de Jorge Vilda, la rencontre se terminait sur un score nul et vierge, et les positions restaient inchangées, Espagne à la deuxième place, la Chine à la troisième, qualifiée avec quatre points. L'Afrique du Sud faisait ses valises, et gardera en souvenir son premier match dans la compétition.

Classement
1. Allemagne, 9 pts (6-0) QUALIFIEE
2. Espagne, 4 pts (3-2) QUALIFIEE
3. Chine, 4 pts (1-1) QUALIFIEE
4. Afrique du Sud, 0 pt (1-8)

3e journée
Chine - Espagne : 0-0, au Havre - 11 814 spectateurs
>> Résumé
Afrique du Sud - Allemagne : 0-4 (0-3), à Montpellier (Melanie Leupolz 14', Sara Däbritz 29', Alexandra Popp 40', Lina Magull 58') - 15 502 spectateurs
>> Résumé

Groupe C : un trio à six points

Dans ce groupe, où la hiérarchie avait été bousculée dès la première journée, l'Australie, troisième avant la journée, a largement battu la Jamaïque -qui a marqué son premier but dans l'histoire de la compétition-, et le Brésil a pris le dessus sur l'Italie avec une Marta toujours plus historique. Finalement, l'Italie, l'Australie et le Brésil (dans l'ordre du classement) terminent tous les trois avec six points, qualifiés pour les huitièmes de finale, Cristiane et ses coéquipières devenant l'adversaire le plus probable des Bleues pour le prochain tour de la compétition. L'Australie connaissait son adversaire pour les huitièmes de finale, la Norvège.

Classement
1. Italie, 6 pts (7-2) QUALIFIEE
2. Australie, 6 pts (8-5) QUALIFIEE
3. Brésil, 6 pts (6-3) QUALIFIE
4. Jamaïque, 0 pt (1-12)

3e journée
Jamaïque - Australie : 1-4 (0-2), à Grenoble (Havana Solaun 49' ; Samantha Kerr 11', 42', 69', 83') - 17 402 spectateurs
>> Résumé
Italie - Brésil : 0-1 (0-0), à Valenciennes (Marta 74' s.p.) - 21 669 spectateurs
>> Résumé

Groupe D : sans-faute anglais

Pour la première place du groupe entre deux équipes d'ores et déjà qualifiées, l'Angleterre a pris le dessus sur le Japon grâce à un doublé d'Ellen White. Alors que l'Argentine comme l'Ecosse avaient la possibilité de se qualifier, ou d'être en ballottage très favorable, elles ont terminé la rencontre dos à dos, ce qui éliminait l'Ecosse -qui menait 3-0 jusqu'à la 73e minute-, mais laissait encore un espoir aux joueuses de Carlos Borello de disputer la suite de la compétition. Finalement, les deux points se sont avérés insuffisants.

Classement
1. Angleterre, 9 pts (5-1) QUALIFIEE
2. Japon, 4 pts (2-3) QUALIFIE
3. Argentine, 2 pts (3-4)
4. Ecosse, 1 pt (5-7)

3e journée
Japon - Angleterre : 0-2 (0-1), à Nice (Ellen White 14', 84') - 14 319 spectateurs
>> Résumé
Ecosse - Argentine : 3-3 (1-0), à Paris (Kim Little 19', Jennifer Beattie 49', Erin Cuthbert 69' ; Milagros Menéndez 74', Florencia Bonsegundo 79', 90+4' s.p.) - 28 205 spectateurs
>> Résumé

Groupe E : sans-faute néerlandais

Les Pays-Bas et le Canada, qui étaient déjà qualifiés, se disputaient la première place du groupe, et ce sont les championnes d'Europe qui ont eu le dernier mot, et affronteront le Japon en huitièmes de finale. Dans l'autre rencontre du groupe, entre le Cameroun et la Nouvelle-Zélande qui avaient tous les deux encore l'espoir de se qualifier, c'est le Cameroun qui a fini par prendre le dessus, le but de la victoire étant inscrit à la toute fin des arrêts de jeu. C'est Ajara Nchout qui a été l'héroïne de la rencontre côté Cameroun, et qui a conclu le score de fort belle manière pour qualifier son équipe pour les huitièmes de finale, et qui confirmait la Chine comme adversaire de l'Italie en huitièmes de finale.

Classement
1. Pays-Bas, 9 pts (6-2) QUALIFIE
2. Canada, 6 pts (4-2) QUALIFIE
3. Cameroun, 3 pts (3-5) QUALIFIE
4. Nouvelle-Zélande, 0 pt (1-5)

3e journée
Cameroun - Nouvelle-Zélande : 2-1 (0-0), à Montpellier (Ajara Nchout 57', 90+5' ; Marie-Aurelle Awona 80' c.s.c.) - 8 009 spectateurs
>> Résumé
Pays-Bas - Canada : 2-1 (0-0), à Reims (Anouk Dekker 54', Lineth Beerensteyn 75' ; Christine Sinclair 60') - 19 277 spectateurs
>> Résumé

Groupe E : sans-faute américain

Etats-Unis et Suède étaient déjà qualifiés et se disputaient la première place du groupe. Les championnes du Monde en titre ont confirmé leur statut terminant avec 3 victoires et 18 buts marqués. Dans l'autre rencontre du groupe, le Chili devait gagner par trois buts d'écart pour se qualifier alors que la mission thaïlandaise était irréaliste. Les partenaires de Christiane Endler qui se sont imposées 2-0 auront eu la balle du 3-0 sur penalty mais la frappe de Lara a trouvé la barre, qualifiant par effet "ricochet" le Nigeria.

Classement
1. Etats-Unis, 9 pts (18-0) QUALIFIES
2. Suède, 6 pts (7-3) QUALIFIEE
3. Chili, 3 pts (2-5)
4. Thaïlande, 0 pt (1-20)

3e journée
Suède - Etats-Unis : 0-2 (0-1), au Havre (Lindsey Horan 3', Jonna Andersson 50' c.s.c.) - 22 418 spectateurs
>> Résumé
Thaïlande - Chili : 0-2 (0-0), à Rennes (Waraporn Boonsing 48' c.s.c, Maria Jose Urrutia 80') - 13 567 spectateurs
>> Résumé


Vendredi 21 Juin 2019
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :